L’Algérie accorde un grand intérêt à l’écologie 

Dans le cadre des festivités de la célébration de la journée internationale de la forêt, Sidi-Abdellah qui se trouve à l’Ouest de la capitale d’Alger avait accueilli  mardi plusieurs membres du gouvernement. L’objectif est de lancer l’opération de reboisement initiée par le ministère de l’environnement et des énergies renouvelables.

A cet effet, la ministre de la tutelle a été accompagnée par le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville, Temmar A, du ministre de la communication, D. Kaouane ainsi que du ministre de la formation et de l’enseignement professionnel. La délégation ministérielle s’est déplacée au lieu dit « Sidi-Abdellah ».

Et cela démontre le grand intérêt qu’accordent les autorités publiques à l’aspect écologique dans la réalisation des nouvelles villes, et ce suite à une stratégie confortant leur intégration dans leur environnement.

En procédant au lancement d’une opération de plantation de 2.600 arbres, dans un espace limitrophe de la cité des 10000 logements AADL. Sur place, ils ont mis l’accent sur l’importance de construire des villes durables sur le plan social, environnemental et économique.

La ministre annonçait l’institution du prix du président de la République de la « Ville verte » qui sera décerné le 25 octobre de la chaque année. Cette date coïncide avec la célébration de la journée nationale de l’arbre. Tout comme elle a mis en évidence le rôle du secteur de l’habitat dans la réalisation des villes durables et modernes. Ceci en aménageant des espaces verts au niveau des nouvelles cités en cours de construction.

A l’occasion, le ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de la ville a procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’un lycée de 1.000 places pédagogiques à Sidi-Abdellah. Il s’est montré intransigeant sur le respect des délais de réalisation de cet établissement situé au niveau de la cité 10.000 logements qui ne devront pas dépasser, la durée d’une année.

Quatorze infrastructures scolaires sont en cours de réalisation au niveau de la nouvelle ville de Sidi-Abdellah . Le ministre a en outre exhorté l’entreprise en  charge des travaux à accélérer la cadence pour que tous ces établissements soient réceptionnés avant la fin de 2019 au plus tard.

Le ministre a  procédé à la pose de la première pierre du projet de réalisation de 2.500 logements promotionnels publics. Il s’agira en outre du dernier site lancé par l’entreprise nationale de promotion immobilière dans le but de satisfaire toute la demande en ce type de logements au niveau de la wilaya d’Alger.

Il a indiqué à cet effet que 42.000 demandes sont enregistrées par l’ENPI au niveau national, plus de 23.000 concernent la capitale. Ces derniers sont répartis à travers 41 sites de logements LPP.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.