Nigeria: 15 milliards de dollars pour relier Port Harcourt à Maiduguri

Le projet a de l’ampleur. Les autorités nigérianes  veulent mieux connecter leurs populations. Le Nigéria compte ainsi  mobiliser 15 milliards de dollars pour poursuivre et achever le projet de la mise en place d’une ligne ferroviaire entre Port-Harcourt et Maiduguri. C’est ce qu’a indiqué mardi, le ministre des Transports, Rotimi Amaechi.

Dans les conditions actuelles, les responsables du projet ont expliqué qu’ils vont faire recours à  l’Inde dans le cadre d’un prêt. La santé financière du pays n’est pas solide. L’appui financier va leur permettre de finir ce chantier pour de bon.

« Nous sommes sur le point de conclure les négociations pour le Port Harcourt-Maiduguri. Nous nous penchons sur le coût, qui se situe entre 14 et 15 milliards de dollars.», a précisé le ministre.

Ce n’est pas le seul projet de transport mis en œuvre. Sur la table, ils sont au moins 6. Il est dénombré actuellement 5 autres projets de construction de chemins de fer pour faciliter le trafic entre les villes.  Même si tous les financements ne sont pas tout le temps au rendez-vous, des efforts sont fournis pour au moins les trouver auprès de partenaires financiers.

Le Nigeria, bien que première puissance d’Afrique peine à se redresser puisque dépendant en grande partie des revenus du pétrole. Depuis ces cinq dernières années, les différentes fluctuations qui ont bousculé le marché des hydrocarbures ont finalement assené un coup de massue à ce géant d’Afrique.

Ces projets devront créer une fois achevés, des emplois pour les citoyens ainsi que faciliter les échanges commerciaux dans ce pays côtier où les ports sont censés desservir les autres pays de la région voire au-delà.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *