Gouvernance en Afrique: que reproche Kemi Seba à George Weah ?

C’était prévisible puisque l’activiste Kemi Seba n’adore pas la France et ce n’est pas la peine de  l’y contraindre.  Mais empêcher d’autres de s’approcher de  ce pays, voilà ce qui étonne plus d’un.

Le nouveau président libérien a été une proie pour Kemi Seba. Tout est parti du moment où Georges Weah s’est rendu à l’Elysée pour rencontrer Emmanuel Macron. L’activiste Kemi a été critiqué à son endroit en le taxant de quelqu’un qui cherche à vendre son pays à la France.

« Weah quand il vient mendier l’aide de la France, n’est pas différent d’un Ouattara. Et ça fait d’autant plus mal à la jeunesse africaine que Weah était quelqu’un qui donnait beaucoup d’espoir à cette même jeunesse », lance Kémi Séba.

Pour lui, il n’est point question de chercher à se lier d’amitié avec un président français. Parce que la France selon lui, est un « prédateur » de l’Afrique.

« Weah ne comprend pas qu’on est dans une démarche de rupture avec ce pays et la démarche qui est la sienne est une démarche qui s’inscrit toujours dans cette logique de mendicité économique et politique et de mauvaise grille de lecture géopolitique… », a-t-il martelé.

Au lieu de cela, l’activiste- expulsé du Sénégal pour avoir brûlé un billet de F CFA- demande à Weah de se tourner vers les B.R.I.C.S. (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud), pour asseoir un partenariat gagnant-gagnant.

« Je veux bien comprendre que Weah est attaché au PSG mais il faut savoir que le PSG ce n’est pas l’Elysée et que le football ce n’est pas la politique », ajoute-il.

A noter que Kémi Séba, né Stellio Gilles Robert Capo Chichi en 1981 à Strasbourg, est un activiste politique et essayiste franco-béninois. Il est considéré comme une figure du radicalisme noir et du panafricanisme contemporain.

 

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *