Côte d’Ivoire: une application pour lutter contre les abus sexuels

Il s’agit d’un projet porté par 25 femmes activistes. Ces dernières se donnent pour mission de lutter contre les abus sexuels sur les mineurs et les femmes dans le pays. L’application lancée est dénommée « Stop au chat noir ». Elle vise également à apporter une aide aux victimes de harcèlement. La vulgarisation de l’appli se fera dans le pays à partir de juillet prochain.

Pour Bénédicte Joan, initiatrice du projet, « stop au chat » va mettre fin au nombreux cas d’abus sexuels constatés en Côte d’Ivoire. Il faut dire qu’au moins 2000 cas d’abus sexuels sont dénombrés annuellement dans le pays. L’application va permettre aux victimes de « demander l’aide des avocats ou de psychologues », explique Bénédicte Joan. « Les personnes peuvent également trouver des gens avec qui parler grâce à l’application », précise-t-elle.

De son côté, Kadi Tanou, activiste, rappelle que la violence fait partie encore de la culture dans certaines régions du pays. Selon elle, la religion est aussi parfois un justificatif pour les personnes qui s’adonnent aux pratiques qui doivent être dénoncées. « Nous voulons à travers ce projet sensibiliser les populations et mettre à leur dispositions l’application. Nous voulons surtout donner plus de poids aux lois », confie-t-elle.

Rappelons qu’entre 2012 et 2015, la division des droits de l’homme a dénombré près de 1000 cas d’abus sexuels sur des mineurs dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *