Ethiopie : le choix du futur Premier ministre pourrait porter sur un musulman

Un mois environ après la démission de Haile Mariam Dessalegn,  l‘Éthiopie s’apprête à nommer un nouveau premier ministre. Alors que le profil du futur chef du gouvernement  continue de faire débat au sein du parti au pouvoir, le Front démocratique révolutionnaire populaire éthiopien  (EPRDF), les pronostics donnent favori l’actuel vice-premier ministre Demeke Mekonen du Mouvement démocratique national Amhara (ANDM).

Si le choix venait à être porté sur ce dernier, il sera  le 13è Premier ministre du pays. Ethiopie, pays à forte dominante chrétienne, Demeke Mekonen serait également le premier musulman à occuper ce poste depuis 1943.

Cette nomination aura lieu dans un contexte d‘état d’urgence destiné marqué par une répression brutale qui a déjà coûté la vie à plusieurs Oromo et poussé à l’exil vers le Kenya plus de 5000 personnes, apprend-on.

Demeke Mekonen a été nommé vice-premier ministre le 20 août 2012, au même moment que Haile Mariam Dessalegn promu premier ministre suite à la mort de Meles Zenawi qui a régné de 1995 à 2012.

Pour rappel, Hailemariam Desalegn a rendu sa démission de son propre chef, le 15 février dernier alors qu’il voulait accélérer le rythme des libérations d’hommes politiques, de militants et de journalistes emprisonnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *