L’ivoirienne Marie Josée Ta Lou, prix Mandela de « la meilleure sportive africaine 2017 »

La fierté de l’athlétisme ivoirien, Marie Josée Ta Lou, pour ses performances remarquables au cours des années précédentes, a été distinguée par l’institut Mandela. Le 19 mars dernier, à Paris, Ta Lou a reçu de la part de la prestigieuse institution, le prix de ’’la meilleure sportive africaine 2017’’.

L’athlète croit aux talents que regorgent l’Afrique et qu’on peut réussir sur le territoire africain. Un message à l’endroit des jeunes africains qui estiment  que la voie du salut réside dans l’immigration.

« Je m’entraîne en Afrique, je l’ai décidé non pas parce que j’avais pas les moyens d’être sous d’autres cieux mais juste pour prouver au monde entier qu’on peut venir de l’Afrique, être en Afrique et apporter un plus mais surtout être un ou une championne(…) C’est un honneur pour moi de recevoir ce prix; merci beaucoup du soutien. Que Dieu vous bénisse », a déclaré l’athlète très émue de cette distinction.

Marie Josée Ta Lou a été vice-championne du monde 2018 du 60 m en salle, vice-championne du monde 2017 du 100 m et 200 m, finaliste du 100 m et 200 m aux Jeux olympiques(Jo) de Rio 2016, championne d’Afrique 2016 du 200 m et championne des Jeux africains 2015 du 100 m et 200m.

Il faut souligner que les Prix Mandela sont décernés à des personnalités ou institutions pour récompenser des actions louables en faveur de l’Afrique et de la paix dans le monde dans l’esprit du panafricanisme.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.