Musique : le Sénégalais Pape Diouf bat un record impressionnant !

Pour avoir un disque d’or au Sénégal, il faut vendre 25 000 Exemplaires dans les normes. 24 Heures et il efface les chiffres déjà existants.  Pape Diouf refait parler de lui depuis quelques jours. Le musicien Sénégalais qui joue souvent du mbalax voit sa cote grandir avec son nouvel album.

L’homme du 04 Avril a vraiment surpris le monde de la musique la semaine dernière avec la sortie d’un nouvel opus. Un album qui fait déjà saliver les fans, son public reste très réactif.

Le nouveau bébé “Dignité” marque la confirmation, le travail sans relâche et ni bruit du talentueux lead vocal d’une génération mature et consciente, Pape Diouf “bou yaye Thiala  Ak Goorou Bébé Basse Diouf “…

En effet, avec la sortie de son ENJOY, Pape Diouf vient de totaliser une vente de 60 000 exemplaires en 24 h. Un record historique pour l’artiste et continue par émouvoir au Sénégal et sur le continent. Le fruit d’un travail constant qui reste admiré par beaucoup de ses mélomanes.

Pape Diouf chante notamment le respect dû aux « anciens », la tolérance, la téranga. Des paroles qui ne peuvent qu’aller droit au cœur des Sénégalais. Dans ses prestations et ses chansons, le jeune trentenaire fait beaucoup penser à son ainé et compatriote Youssou N’Dour. De quoi recevoir le titre de ‘’ nouveau Youssou N’Dour’’. Comme son ainé,  Pape Diouf possède ce charisme qui lui permet de déplacer les foules.

Auteur, compositeur, interprète originaire de Pikine, au Sénégal, Pape Diouf, de son vrai nom Pape Cheikh Diouf, est le leader de la Génération Consciente (son groupe). Il se démarque du lot de tous ces musiciens adeptes du Mbalax, populaire au Sénégal. Il réussi à remplir les grandes salles américaines et françaises dont le Zénith à Paris.

Au-delà de son talent musical l’artiste se démarque par ses actions humanitaires à l’endroit des plus démunis. Il s’investit à aider les personnes handicapées en général et en en offrant des béquilles ou des fauteuils roulants aux handicapés moteurs. Il leur a d’ailleurs dédié “Handicap”, un titre de l’album Jotna. Toutes ces actions rappellent qu’il sait d’où il vient. Avant son ascension dans la musique, il était marchand ambulant (vendeur de persils, viande, ceintures, savon…) et plombier.

Le voilà désormais détenteur d’un disque d’or.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.