Dialogue au Togo : la société civile africaine donne son avis

Le dialogue inter togolais  tant annoncé comme la solution magique à la crise sociopolitique de 7 mois que traverse le Togo est loin d’en être une. Depuis la recrudescence des marches politiques, le gouvernement en place a jugé bon de faire appel aux parties de l’opposition en les conviant autour d’une table de discussion.

Il leur a tendu la main. Mais là aussi, ça cloche. Le président ghanéen Nana Akufo-Addo, le médiateur du  dialogue fait de son mieux mais les parties campent sur leurs positions.

Ces dernières développement de l’actualité togolaise ne laissent pas indifférente la société civile africaine qui s’est sentie interpellée. La plateforme des ONGs et associations pour la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance (Pla-fond) fait sa part. Elle a appelé les acteurs politiques à des échanges francs tout en préservant le climat de quiétude qui prévaut au Togo. Sortir de cette impasse signifie pour elle, recourir au dialogue, transcender les divergences, faire preuve d’objectivité et d’impartialité pour conserver l’unité nationale.

La plateforme a donc appelé chaque partie à jouer son rôle. Elle a exhorté « tous les acteurs politiques sans exception à accepter de se conformer aux règles démocratiques en la matière et à exercer leurs prérogatives dans le respect des droits et libertés de tous les citoyens, dans le souci d’un apaisement tant souhaité de part et d’autre en vue de mieux consolider l’unité nationale », a déclaré, Paul Caves, vice-président du Pla-fond.

 

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.