La startup kenyane BitPesa met le cap sur le Ghana

La startup kenyane BitPesa voit l’Afrique en grand. Après s’être faite un nom dans son pays d’origine, le Kenya, le cap est désormais mis sur les pays de l’Afrique de l’ouest. L’Afrique occidentale se trouve dans le viseur de cette startup qui vient de faire son entrée sur le marché ghanéen.

Cette nouvelle ambition fait partie d’un plan d’extension de la plateforme en ligne. Le Ghana, destination choisie n’est pas le fruit d’un hasard mais s’explique par le dynamisme de l’économie de ce pays blotti entre le Togo et la Côte d’Ivoire, d’un point de vue géographique.

« Le Ghana était un choix naturel pour l’expansion », a indiqué un responsable de la compagnie pour qui les services proposés seront à moindre coût et donc accessible aux populations.

« Nous sommes très enthousiastes de proposer nos services au Ghana. Nous entendons aider les Ghanéens à effectuer des paiements mondiaux en utilisant la monnaie locale », a estimé Elizabeth Rossiello, PDG de BitPesa.

Lancé en 2013, BitPesa couvre aujourd’hui 87 pays avec 6000 utilisateurs et plus de 17 000 transactions. Les utilisateurs ghanéens pourront facilement faire des transactions vers le Nigéria, l’Afrique du Sud ou l’Ouganda. L’entreprise a réussi à faire plusieurs levées de fond et dispose d’un siège à Nairobi, au Kenya ainsi que  des bureaux à Lagos , Londres, Luxembourg et Dakar.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *