Togo / Claude Leroy : « il nous reste encore 3 ou 4 joueurs à des postes importants»

Les Éperviers du Togo ont accroché samedi les Éléphants de Côte d’Ivoire, ceci dans le cadre de la journée FIFA. Un nul 2-2 qui permet au Togo de mieux achever son stage de Paris. Et pourtant, le début de la rencontre ne présageait pas d’un match nul. Le Togo se fait surprendre dès la 17ème minute avec un but de Pépé. Le même reviendra à la charge à la 24ème minute pour le doublé. Le réveil des Togolais en toute fin de première période va être positif avec un but de Floyd Ayité à la 42ème et le but du doublé à la 56ème grâce à une belle combinaison entre Emmanuel Adebayor et Fo-Doh Laba. De quoi satisfaire, le sélectionneur national du Togo à la fin de la rencontre.

« Ce que j’ai aimé c’est que les joueurs essayent de faire des efforts après un début de match assez difficile. J’avais pris beaucoup de risques en mettant 6 joueurs offensifs. On était menés 2-0 sans le mériter. Encore des erreurs de naïveté. On n’est pas attentifs sur coup franc, se faire autant surprendre comme cela parce qu’ils ont beaucoup plus de métier, puis le premier but on est mal placé. Mais chapeau aux joueurs. Il y a une superbe ambiance dans ce groupe »  s’est réjouit claude Leroy.

Au-delà de cette satisfaction, le technicien français sait qu’il y a encore du travail à faire pour arriver au niveau des sélections comme celles de la Côte d’Ivoire. Des secteurs à perfectionner et un niveau de jeu général à rehausser. « On ne gagnera pas tous les matchs. Je pense qu’il nous reste encore 3 ou 4 joueurs à des postes importants. Il faut qu’on améliore encore. Mais la mentalité de cette équipe est exceptionnelle »

Djene Dakonam reconnait les erreurs sur les deux buts mais positive. « On a été naïfs. Parce que ce sont des erreurs défensives. Mais je pense qu’on a une défense jeune. On doit répéter. Il faut jouer plusieurs matchs pour corriger ce qu’il faut »  a indiqué le défenseur Togolais qui évolue à Getafe en Espagne.

Mercredi dernier, le Togo avait été tenu en échec par Madagascar 0-0. Le sélectionneur des Éperviers en a profité pour jauger la forme de son équipe avant la reprise des qualifications pour la Coupe d’Afrique des Nations CAN 2019. En Septembre ils affrontent le Bénin pour essayer de se mettre dans de meilleures dispositions afin d’obtenir leurs billets pour la phase finale qui aura lieu au Cameroun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *