Egypte: vers une réélection d’al-Sissi ?

Les élections présidentielles qui se déroulent du 26 au 28 mars n’étonnent guère les Egyptiens. Les pro-Sissi sont à plus de 99 % certains d’une victoire sans faute de leur candidat. La journée de lundi a été marquée par des scènes de liesse , des chants et danses en l’honneur du président sortant que beaucoup voient déjà reprendre les rennes du pays.

L’élection actuelle est dénuée d’enjeux à en croire plusieurs médias. Ce n’est que protocole puisque la victoire d’Abdel Fattah al-Sissi  , le président sortant est déjà assurée.  Son gouvernement surfe aussi sur la recrudescence des attaques terroristes et l’offensive qu’oppose l’armée nationale pour convaincre les électeurs.

Plusieurs opposants ont été écartés de la présidentielle e il ne reste qu’un seul qui d’ailleurs a aussi appelé à voter pour le président sortant selon certaines sources. Un peu comme pour dire que la réélection du président égyptien n’a rien de consistant. Juste une lettre qui passe à la poste, mieux un référendum à peine voilé.

« Rien ne fera peur au peuple égyptien, ni les attaques terroristes ni quoi que ce soit », a déclaré de son côté le Premier ministre Chérif Ismaïl. « Grâce à Dieu, le taux de participation sera élevé », a-t-il rappelé.

Devant l’absence de compétition réelle, le taux de participation importe peu. Certains observateurs estiment que l’élection est sans enjeux puisque le verdict est connu d’avance.

Quelques 60 millions d’électeurs sur près de 100 millions se sont conviés au vote. Le taux d’abstention aussi pèse.

Abdel Fattah al-Sissi est assuré d’être reconduit, lui qui avait déjà été élu il y a quatre ans avec 97% des suffrages.

Les résultats sont attendus d’ici le  02 avril prochain.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *