Ghana: l’histoire émouvante d’un enseignant, secouru par le groupe Microsoft

Richard Appiah Akoto est un enseignant ghanéen. Professeur d’informatique, il officie dans un collège de Sekyedomase, une ville du Ghana. Seulement voilà. Depuis le début du mois de mars, il est au centre de nombreux reportages que lui consacrent les médias du monde. Oui, du monde.

De l’américain CNN au français BFM TV en passant même par l’indien India Times, l’instituteur de 33 ans défraie la chronique. Pas pour un scandale quelconque ou pour un exploit retentissant. Mais pour un fait tout autant curieux.

Tout a commencé au début de ce mois de mars. Richard Akoto prépare ses élèves à un examen national de fin d’année dans sa discipline. Seulement, l’école ne dispose pas de salle informatique. Encore moins d’un seul ordinateur. Embêté, le jeune enseignant choisi de dessiner une interface de Microsoft Word pour leur apprendre le traitement de texte. Cela sera son quotidien. Un jour, il publie une photo de lui et ses dessins de Microsoft au tableau sur sa page Facebook. Le cliché fera le tour du monde. L’image va émouvoir les internautes.

« Je le fais chaque fois que je donne cours. J’aime poster des photos sur Facebook donc j’ai voulu partager celle-ci. Je ne pensais pas attirer l’attention de tant de gens », a confié l’intéressé à la presse.

Dès la publication de ses photos mi-février, Richard va recevoir de nombreux dons. Le 8 mars, l’enseignant annonce sur son compte Facebook que sa classe avait reçu son premier ordinateur portable. Le computer leur a été offert par un étudiant saoudien de l’université de Leeds, au Royaume-Uni.

Le généreux donateur a vu la fameuse photo et a cherché à entrer en contact avec le ghanéen. « Je pense à tous ces génies que le monde a déjà perdus simplement parce que ces gens n’avaient pas les mêmes opportunités que d’autres, et ça me rend très triste », a confié l’étudiant saoudien interrogé par CNN.

Les donations ne se sont pas arrêtées là. Quelques jours plus tard, Akotova de nouveau publier des clichés de sa classe, posant fièrement devant six nouveaux ordinateurs et trois cartons de livres. Le cadeau provient cette fois du NIIT Ghana, une école d’informatique basée à Accra, la capitale.

Parmi les personnes ayant repéré la scène, figure aussi une entrepreneuse africaine qui a sollicité l’américain Microsoft. La société américaine a promis, via Twitter, son aide. Elle assure qu’elle équipera l’instructeur avec un modèle de l’un de ses partenaires.

Le journal français Le Monde renseigne que le Prof’ a été invité par Microsoft à participer à son récent Sommet sur l’Education à Singapour.

Aux dernières nouvelles, la promesse a été tenue. Ces dons seront les bienvenus dans la mesure où l’année dernière, un seul des étudiants de Appiah Akoto a eu une bonne moyenne à l’épreuve d’informatique à l’examen national.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.