Ekene Ngige, l’artiste nigérian qui séduit par ses portraits à base du café !

Le café ne sert qu’à être bu le matin ? Non, pas du tout. L’exemple de l’artiste nigerian Ekene Ngige en dit long. Il a su donner une autre valeur au café en s’en servant pour peindre des tableaux qui laissent pantois le public. La passion pour ce qu’il fait, la créativité à son plus haut degré, telles sont les qualités qui se dégagent de ses œuvres.

Dans son  atelier de Lagos, la capitale économique du pays le plus peuplé d’Afrique, le Nigeria, l’artiste de 35 ans plonge sa tête dans ses dessins. Il réalise des tableaux avec de l’eau mélangé au café pour donner vie à ses émotions. Sa principale source d’inspiration reste l’affection qu’il a pour les filles kidnappées par la secte Boko Haram qui sévit dans le pays.  Le jeune peintre croit que les filles vivant cette situation ne reçoivent pas l’attention qu’elles méritent, tout le monde étant occupé à faire ses courses.

 Le déclic

Le déclic est venu d’une réunion au cours de laquelle il a fait renverser par inadvertance sa tasse de café sur un papier devant de lui. La beauté que cela produit a changé à jamais sa vie.

« J’adore le café. J’adore le café… Je suis un amoureux de café et un jour, je buvais une tasse… Nous étions en réunion, une courte réunion et je buvais une tasse, quand elle s’est renversée sur mon bloc. La couleur était si belle sur le papier, la texture si belle, que je me suis dit que ça pourrait faire une très belle œuvre. Je me suis donc dit qu’en rentrant, j’essaierai de faire ça », se souvient-il.

 Le travail bien fait

Ce qui a favorisé cet artiste n’est rien d’autre que le travail bien fait, lui qui a ses débuts faisait des tableaux qu’il arrivait à vendre facilement pour subvenir à ses besoins.

« J’ai eu envie de poursuivre cette carrière depuis l‘école. Vous savez, la peinture m’a plusieurs fois aidé à payer des factures, quand j‘étais étudiant. C‘était donc très encourageant de voir que les banques pouvaient venir à mon atelier à l‘école, pour acheter une de mes œuvres et m’aider… Me donner de l’argent pour acheter plus de matériaux et payer mes frais de scolarité et grâce à cela, j’ai cru en ma carrière. J’y ai tellement crut que j’ai continué. », a-t-il avoué.

Ses œuvres sont faites pour durer parce qu’il a indiqué y ajouter du vernis brillant. Il veut faire connaitre son travail au grand public et pense à organiser une exposition.

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "Ekene Ngige"

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.