Linda Brown, celle qui permit d’interdire la ségrégation raciale

Morte la semaine dernière à l’âge de 75 ans, Linda Brown reste une figure incontournable de la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Alors âgée de 9 ans, elle a été victime de ségrégation lorsque son père a voulu l’inscrire dans une école proche de leur maison. Les Blancs leur ont imposé un refus catégorique. Retour sur le parcours d’une petite fille innocente devenue dame de fer.

« Elle est un exemple de la façon dont des écoliers ordinaires ont occupé le devant de la scène pour transformer ce pays », a écrit lundi Sherrilyn Ifill, une responsable de l’organisation antiraciste National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), dans un communiqué annonçant sa disparition tragique.

 Un procès gagné contre les Blancs

L’histoire mieux la mésaventure de Linda aurait pu passer inaperçue sans faire mouche ni vent si son père n’avait pas eu l’idée d’intenter une action en justice. Le père de la fille, Oliver Brown a porté  plainte en nom collectif en se référant à la loi du Kansas qui autorisait les villes de plus de 15.000 habitants à établir des écoles séparées.

La procédure, malgré sa complexité n’a pas découragé la NAACP qui suit le dossier de près. Le 17 mai 1954, la Cour suprême des Etats-Unis a jugé à l’unanimité que cette ségrégation scolaire était contraire à la Constitution. Une victoire historique pour toute la communauté noire des Etats-Unis. Cette date fut alors retenue comme celle du mouvement des droits civiques. D’autres voient dans cette victoire judiciaire, la plus importante décision de la Cour suprême du XXe siècle.

Enseignante et icône

« Linda Brown fait partie de ces jeunes gens héroïques qui, avec sa famille, se sont courageusement battus pour mettre fin au symbole ultime de la suprématie blanche  dans les écoles publiques », ajoute la responsable de cette organisation fondée en 1909 pour défendre la cause des Noirs.

Linda Brown est ensuite devenue enseignante, donnait aussi des cours de piano. Elle a officié avec sa sœur à la Brown Foundation fondée en 1988 pour poursuivre la lutte contre les ségrégations.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *