Canal+ échoue à racheter sa concurrente DStv

L’information fait le tour des médias spécialisés. La multinationale française Vivendi, maison mère de Canal+, a été recalée par le groupe de presse sud-africain Naspers. La nouvelle, lancée par la chaîne de télévision française BFM Business, avant d’être reprise par d’autres gazettes, fait état d’une tentative de rachat infructueuse.

Vivendi et Naspers ne seraient pas parvenus à s’accorder sur la vente du bouquet DStv. On parle d’une transaction de près d’un milliard de dollars US.

L’offre d’un milliard de dollars du français aurait été jugée insuffisante par le sud-africain, selon les indiscrétions de BFM Business. Naspers et son bouquet de chaînes de télévision DStv sont présents dans plus de 48 pays et disposent de 4,6 millions d’abonnés payants qui sont principalement implantés en Afrique anglophone.

Canal+ qui est, de son côté, plus présent en Afrique francophone y voyait là, une grande opportunité d’expansion. Aussi, avaler DStv reviendrait à faire disparaître une de ses concurrentes sur le continent. Avec ses 3,5 millions d’abonnés, Canal+ possède une stratégie de développement ambitieuse.

Si pour l’heure la presse signale que Vivendi n’a pas souhaité commenter l’information, le groupe ne dément toutefois pas la nouvelle.
Les journaux économiques n’ont pas manqué de rappeler quele bouquet sud-africain avait étémis en vente en 2017 par Naspers après des résultats décevants. Mais les signaux serait revenus depuis au vert et Naspers ne semble plus enclin à céder facilement sa filiale.

D’après le journal américain Bloomberg, Naspers a vendu, le 22 mars dernier, une participation de 2% dans la société chinoise Tencent, propriétaire de WeChat, pour un montant de 9,8 milliards de dollars.

Bloomberg pense savoir que ces fonds seront utilisés pour améliorer le bilan de l’entreprise et investir. L’investissement de 32 millions de dollars que Naspers a fait en 2001 dans Tencent, dont il possède 31,2%, est aujourd’hui valorisé à 175 milliards de dollars, renseigne le journal.

Le groupe Naspers a été fondé dans la ville du Cap en 1915. Si l’essentiel de ses bénéfices provenaient, il y a quelques années, de son activité en Afrique du Sud (72%), ses activités sur Internet, selon la compagnie elle-même, a représenté 68% de son chiffre d’affaires sur l’année 2016.

En septembre 2017, la compagnie aannoncé l’acquisition de la moitié de la participation de Rocket Internet dans Delivery Hero pour 660 millions d’euros, pour faire passer sa participation à 23,6%.

Naspers est avec Canal+, l’un des leaders du marché africain de la télévision par abonnement.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.