Deux arbitres Algériens retenus pour le Mondial 2018

L’arbitrage algérien ne cesse de s’améliorer au fil des années et fait de lui comme étant l’un des meilleurs au niveau maghrébin, en particulier et africain en général. Malgré certaines erreurs commises, il est vrai par de mauvaises appréciations des arbitres des différents paliers, mais certains se sont illustrés et sont sortis du lot.

Pour preuve, pour la Coupe du Monde 2018 qui se tiendra du 14 juin au 15 juillet en Russie, la commission des arbitres de la fédération internationale de football associé, a nommé deux hommes au sifflet de nationalité algérienne. Il s’agit de Mehdi Abid-Charef et Abdelhak Etchiali.

Ces deux référés ont été nommés parmi 36 arbitres et 63 arbitres assistants issus de 46 pays différents. Si pour Etchialli, c’est sa deuxième participation, étant donné qu’il avait déjà participé à la coupe du monde précédente de 2014 qui avait eu lieu au Brésil, pour Abid Charef, ce dernier verra sa première participation à une compétition de haut niveau, soit le mondial.

Notons que cela est la résultante des efforts consentis par les responsables du football algérien, ou au cours des trois années écoulées, il y’avait des séminaires préparatoires qui ont été organisés pour les arbitres et arbitres assistants candidats, sur des thèmes aussi divers.

Ces arbitres avaient assisté à des séances traitant plusieurs aspects footballistique tels que le fair-play, la protection des joueurs, l’image du football, la cohérence et l’uniformité des décisions, la lecture technico-tactique du jeu et la compréhension des différentes mentalités des joueurs et des équipes.

Pour le prochain mondial, l’on annonce qu’un séminaire aura lieu au centre technique de la Fédération Italienne de Football, qui se trouve dans la ville de « Coverciano », et où tous les arbitres officiellement désignés seraient présents et auront des consignes. Ce sera un séminaire qui aura lieu durant une période de deux semaines, soit fin avril.

Ceci dit, les arbitres désignés officiellement pour la coupe du monde en Russie seront répartis en deux groupes qui incluront également les candidats à la fonction d’arbitre assistant vidéo. Néanmoins, d’ici le coup d’envoi de l’épreuve mondiale dés le 14 Juin prochain, les arbitres, arbitres assistants et arbitres assistants vidéo seront suivis et soutenus individuellement par le département de l’arbitrage de la FIFA afin d’assurer une préparation optimale.

Enfin, après ce séminaire de « Coverciano », tous les arbitres participeront à un dernier séminaire à leur camp de base de Moscou en Russie et ce sera dix jours avant le coup d’envoi de la compétition. Sur place, il y’aira des ateliers spécifiques sur l’assistance vidéo à l’arbitrage. Nonobstant, et pendant le mondial, tous les arbitres sélectionnés pourront occuper diverses fonctions entre autres arbitres principaux (Au sifflet), arbitres assistants (Au drapeau), quatrièmes arbitres, arbitres assistants de réserve ou encore arbitres assistants vidéo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *