Félix Bikpo, CEO de l’African Guarantee Fund: « nous sommes l’un des fonds de garantie les mieux notés dans le monde »

82 total views, 3 views today

Il est un visage très connu du monde de la Finance. Felix Bikpo, Directeur Général d’African Guarantee Fund(AGF) basé à Nairobi au Kénya, est un fervent défenseur de l’accessibilité des PME africaines aux financements pour leur croissance.

Dans une interview accordée à un célèbre magazine panafricain des Finances, ce chantre du panafricanisme s’est attardé sur les nouvelles ambitions de l’AGF depuis le passage du Fonds Gari sous sa coupole.

L’entretien fait ressortir une ambition expansionniste de l’AGF sur le continent. Ce désir vise à former in fine, un fonds de garantie résolument panafricain.Forte de sa note « AA- » que lui attribue l’agence de notation financière internationale Fitch Ratings, l’organisme est sur le point de signer de nouvelles acquisitions.

Dans son viseur, l’Afrique Australe et le Maghreb. Avec le rachat du Fonds Gari précédemment, l’Afrique de l’Ouest est désormais sous sa voûte. Il changera d’ailleurs de dénomination pour s’appeler AGFW est Africa, d’après son directeur général. Il ne restera plus qu’à l’institution financière, ces deux zones géographiques pour compléter la couverture du continent.

« C’est un marché assez particulier. Nous nous sommes rendus dernièrement à la rencontre des autorités et opérateurs du Maroc, de l’Egypte et de la Tunisie. Il y a des aspects réglementaires à surmonter », fait savoir le cinquantenaire ivoirien. « Je peux vous dire que nous avons reçu un accueil chaleureux de la part des différentes autorités », s’empresse-t-il de nuancer.

L’homme n’a pas manqué de revenir sur la belle notation de Fitch Ratings. « La notation reflète une appréciation globale de la vision, de la stratégie mise en place, du modèle économique, des ressources humaines et la solidité financière. C’est l’évaluation de tous ces paramètres qui a abouti à une telle notation, la plus forte notation d’une institution financière, après celle du « AAA » de la BAD (Banque Africaine de Développement) », informe cet ancien du groupe Ecobank.« Nous sommes l’un des fonds de garantie les mieux notés dans le monde », s’enorgueillit-il.

Si Felix Bikpo fait montre d’un si grand enthousiasme c’est bien parce que l’institution dont il est en charge a pu mettre pu émettre près de 700 millions de dollars de garantie qui ont permis de mettre un peu plus d’un milliard de dollars de financement à la disposition des PME du continent. Et ceci en un peu plus de quatre ans d’activité. Un résultat rendu possible grâce à la mobilisation d’une centaine d’institutions financières et d’une quarantaine de pays du continent. Ce qui traduit l’immense besoin des PME en termes de financement.

En termes de perspectives, l’ancien Vice-Président Afrique francophone de l’américain Citibank, compte mobiliser 420 millions de dollars sur les deux prochaines années dont 130 millions sur 2018. Il indique que l’AGF est très avancé sur les due diligence. A en croire ses déclarations, le premier closing interviendra probablement en novembre prochain.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.