Foot/Discipline: la JSM Skikda (Ligue 2) risque gros

51 total views, 3 views today

La ligue 2 algérienne a bouclé sa 24è journée du championnat 2017/2018 samedi dernier, avec des matches qui étaient très serrés, dans la mesure où on retrouve des équipes qui jouent actuellement leur survie dans ce palier et d’autres qui visent tout simplement l’une des trois places du podium qui permettent aux trois clubs qui les occuperaient au terme de l’exercice en cours de monter en élite.

Et alors que dans d’autres pays, on retrouve le fair-play entre des équipes, même si leurs rencontres s’avéraient délicates, dans d’autres par contre, il suffit d’une étincelle et « Bonjour les dégâts ». C’est le cas de la rencontre ayant opposé samedi dernier les gars de Russicada (JSM Skikda) et ceux de l’antique cité d’El Asnam (ASO Chlef).

Cette empoignade entre deux clubs qui visent l’accession en ligue 1, jouée au stade du 20 août 55 de Skikda, s’est achevée sur le score nul et vierge de zéro partout. Ce qui n’arrangeait nullement les affaires du club local qui se voit de plus en plus distancé par le trio de tête, ou l’actuel troisième potentiel candidat, l’AS Ain Mlila possède six points d’avance sur les gars de Skikda et ce à six journées de la fin de l’exercice en cours.

Et comme ce match revêt une importance capitale, surtout pour les « Noir et Blanc de la ville de Skikda, et cela a donné lieu à une vague de violence qui s’est emparé des lieux pour se répandre à toute la ville. Cette dernière aurait été mise à sac par des supporters et des individus en colère, car n’ayant pas digéré le semi-échec de leur équipe dans cette rencontre.

Le fait marquant dans cette rencontre, c’est ce refus du président du club local l’accès à la chaîne       privée, détentrice des droits de retransmission des matches du deuxième palier du football algérien, Dzair TV en l’occurrence. Un début de tension, dirions-nous. Ce qui a poussé les fans du club local à déverser leur venin sur la voie publique en saccageant bien des édifices publics.

Cette interdiction est motivée par le fait que l’équipe locale voulait faire pression sur son invité de la 24è journée, et par la même occasion presser l’arbitre pour prendre les trois points. Le responsable du département sport de cette chaîne, T.B en l’occurrence aurait déclaré que le président de la JSMS les aurait appelés la veille pour leur demander de ne pas envoyer une équipe pour la couverture de la rencontre. Il dira en outre que juste après lui avoir dit que l’équipe technique était déjà sur place, le président leur a dit qu’il n’autorisera pas la chaîne à transmettre le match en question.

Cela étant, réunie hier lundi, la commission de discipline de la ligue nationale du football algérien, a laissé le dossier de cette rencontre ouvert. Alors que président de la JSMS est invité pour la séance du Lundi 09 Avril 2018 pour répondre des faits relatés. Cela étant, la CD a infligé un match à huis-clos au club de la ligue 1, l’USM Alger en l’occurrence, et ce pour jets de projectiles (3ème infraction) lors de sa rencontre face au CR Bélouizdad, jouée vendredi 30 mars dernier, achevé sur le score d’un but à zéro.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.