Togo: la chanteuse K-Roll veut se faire une place au sommet des charts

Révélée au public togolais aux All Music Awards 2016, la chanteuse K-Roll veut monter en grade sur la scène. Dopée par la sortie de son single « Boutamé » en collaboration avec son compatriote, le rappeur Kanaa, l’artiste togolaise ambitionne de se hisser parmi les grandes voix féminines de la musique de son pays. Très active sur les réseaux sociaux, la mayonnaise semble prendre.

De son vrai nom Carole Ganke, K-Roll c’est d’abord « Djidjoemé », « Devant Devant » et « AttaWoWoè ». Si jusque-là, elle tapait à l’œil des mélomanes locaux avec ces titres,la « Meilleure artiste féminine » aux All Music Awards 2017, verra sa cote renforcée par le désormais tube « Boutamé ». Une consécration pour la jeune chanteuse qui s’est lancé le défi de s’essayer à tous les rythmes musicaux.

Jouée en boucle sur les ondes des stations radio du pays tous les mois de février et mars durant, l’ancien mannequin peut avoir le sourire. De là à se faire comparer à Almok, la géante togolaise des scènes urbaines, il n’y a qu’un pas.

« Je suis fière et contente parce que déjà on ne me compare pas à quelqu’un de nul mais à quelqu’un qui est au sommet et l’une des meilleures artistes féminines de l’Afrique de l’Ouest. Et si en 1 an de carrière on te compare à Almok, c’est une fierté et ça prouve que j’ai du talent et que je ne bosse pas pour rien », réagit-elle dans une interview accordée à un site d’informations culturelles local.

Si elle s’estime heureuse d’être comparée à l’égérie du label Fanga Music, Mademoiselle Ganke tient toutefois à mettre les pendules à l’heure sur certains commentaires. « (…) Ça m’agace quand on me parle de prendre sa place (Almok). Je ne fais pas ma musique pour prendre la place de qui que ce soit. Il faut que les gens cessent de tenir ce genre de propos. (…) K-Roll c’est du K-Roll. Je ne fais pas ma musique pour prendre la place de quelqu’un », fait-elle savoir.

Si la férue de mode fait preuve de lucidité, c’est bien parce qu’elle a conscience du chemin qui lui reste à faire pour espérer devenir un poids lourd de la scène musicale togolaise voire africaine. C’est que K-Roll a encore tout à prouver. Mais pour l’heure, son hashtag boutamé challenge rencontre du succès. Les internautes se défoulent en se filmant sur les pas de danses bien originaux de la chanteuse.

« J’aimerais bien que ma musique prenne plus que ça. Je veux aussi conquérir le public international. Je veux représenter la musique Togolaise sur des festivals partout dans le monde et faire flotter haut le drapeau Togolais à travers ma musique », ambitionne la native de Lomé.

En attendant, elle est déjà lancée dans la préparation d’un nouveau titre, d’après les indiscrétions. Avec un léger remaniement de son équipe, elle s’est remise au travail afin de se donner les moyens de son ambition.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.