Farhath Toukourou, la plus belle des étudiantes béninoises

La plus belle fille étudiante de l’année est connue depuis quelques jours. La grande finale de l’édition 2018 du concours « Miss Estudiantine » a regroupé dans la capitale béninoise, une quinzaine de candidates.

Et parmi ces prétendantes à la grande couronne, c’est Farhath Toukourou que le jury a choisie après plusieurs épreuves. Cette  étudiante de l’Ecole Supérieur d’Administration et d’Economie  sort gagnante de ce grand concours de beauté. La jeune fille n’a que 17 ans et est en première année d’Administration Générale dans ladite école.

Depuis plusieurs années, à chaque édition, cet événement est très prisé au vu de sa particularité. Contrairement aux autres concours de beauté, « Miss Estudiantine » va au-delà des aspects de la beauté physique des candidates.

L’une des grandes priorités, c’est aussi la capacité intellectuelle qui este un critère primordial pour les membres du Jury.  Farhath Toukourou a donc réussi son pari en séduisant le public et surtout les examinateurs sur les deux plans.

En dehors de la couronne tant convoitée, la jeune étudiante repart avec une moto et un ordinateur portatif. Mais elle n’est pas partie seule avec le sourire. Autour d’elle, il y avait les cinq premières dauphines qui ont eu droit également à leurs lots de prix de consolation.

Au-delà de ces cadeaux qui restent symboliques, le comité d’organisation s’est réjoui de la réussite générale de cette 11ème édition du concours « Miss Estudiantine ».

L’idée, c’est de continuer à promouvoir l’excellence au niveau supérieur à travers différentes épreuves qui opposent les filles. Ces jeunes étudiantes et leurs collègues filles des universités doivent être capables de prendre la parole, prendre position ou exprimer leurs préoccupations à des moments précis dans leur environnement immédiat.

D’où l’introduction il y a  déjà quelques années des épreuves intellectuelles. De vraies obstacles pour certaines mais de vrais moyens de se révéler pour les filles belles et intelligentes comme Farhath Toukourou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *