Togo: deux présumés « gaymans » brûlés vifs à Kpogan

Le phénomène « gaymans » domine l’actualité ces derniers temps au Togo.  Après l‘extradition des 13 présumés cybercriminels vers le Benin par la police Togolaise grâce à la coopération Benino-togolaise, deux autres de ces malfrats n’auront pas les mêmes chances de revoir leur terre natale, vivants. Appréhendés à Kpogan,  puis livrés à la vindicte populaire, ils seront brûlés vifs par les Zémidjan men de ladite localité située au sud-est de la ville d’Aneho.

Selon plusieurs sources concordantes, « les deux « gaymans » seraient membres d’une bande qui était à bord d’un véhicule et qui tentait d’enlever une maraîchère dans un jardin potager près de l’école de Kpogan Agbétiko à quelques mètres de la route ».

Alertés par les cris de la dame, les Zémidjan ont réussi à mettre la main sur ces présumés criminels. Selon les mêmes sources, un troisième aurait réussi à prendre à s’échapper.

NB: Pour des raisons liées au respect de la personnalité, la rédaction d’Africa Top Success se réserve le droit de publier ces images compte tenu leur caractère choquant. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *