Togo: deux présumés « gaymans » brûlés vifs à Kpogan

Le phénomène « gaymans » domine l’actualité ces derniers temps au Togo.  Après l‘extradition des 13 présumés cybercriminels vers le Benin par la police Togolaise grâce à la coopération Benino-togolaise, deux autres de ces malfrats n’auront pas les mêmes chances de revoir leur terre natale, vivants. Appréhendés à Kpogan,  puis livrés à la vindicte populaire, ils seront brûlés vifs par les Zémidjan men de ladite localité située au sud-est de la ville d’Aneho.

Selon plusieurs sources concordantes, « les deux « gaymans » seraient membres d’une bande qui était à bord d’un véhicule et qui tentait d’enlever une maraîchère dans un jardin potager près de l’école de Kpogan Agbétiko à quelques mètres de la route ».

Alertés par les cris de la dame, les Zémidjan ont réussi à mettre la main sur ces présumés criminels. Selon les mêmes sources, un troisième aurait réussi à prendre à s’échapper.

NB: Pour des raisons liées au respect de la personnalité, la rédaction d’Africa Top Success se réserve le droit de publier ces images compte tenu leur caractère choquant. 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.