D.Nunes : « Nous sommes ravis d’être en Algérie »

Les relations algéro-américaines étaient de tout temps positives, d’où les échanges entre les deux pays. A cet effet, une délégation du « Congrès » américain s’est rendue en Algérie, où elle a été reçue par le premier ministre, O.Ahmed. Ladite délégation a été conduite par le président du comité permanent de la chambre des représentants des Etats-Unis d’Amérique, Monsieur D.Nunes.

Dés son arrivée, le chef de la délégation en question dira que l’Algérie a été longtemps une région de stabilité, amie et alliée de longue date des Etats-Unis d’Amérique.  « Nous avons eu une excellente réunion avec le ministre des affaires étrangères. Nous sommes ravis d’être présents ici en Algérie, représentant la commission du renseignement du Congrès. », aurait déclaré Nunes à la presse et ce à l’issue de l’audience que lui a accordée le ministre des affaires étrangères, Abdelkader Messahel.

Du côté algérien, le chef de la diplomatie de ce pays relèverait avoir eu des discussions assez intéressantes, exposé les préoccupations de l’Algérie dans la région et fait état de l’expérience acquise par l’Algérie, notamment dans des questions qui interpellent tous le monde. Des questions sur les situations dans certains pays, notamment en Libye,  au Mali et dans le Sahel ont été évoquées.

A cet effet, notons que ce sont les questions de la lutte antiterroriste qui figurent parmi les préoccupations, non seulement aux États-Unis, mais de toute la communauté internationale. Il a été question aussi de parler de l’intérêt que porte le partenaire américain à l’expérience algérienne.

Le souhait de voir les entreprises américaines participer dans des appels d’offres a été lancé par le ministre de l’énergie, G.Mustapha, et ce lors de son entretien avec une délégation du Congrès américain, conduite par le sénateur, H.Georges.

Ce souhait est dicté par le fait que son secteur s’apprête à lancer dans l’amont et l’aval des hydrocarbures. Le ministre algérien aurait émis le vœu de voir les entreprises américaines participer dans les appels d’offres relatifs aux projets de dessalement d’eau de mer. Souhait lancé lors de la réunion qui a réuni les deux parties au ministère.

Ces dernières ont abordé les opportunités de partenariat et d’investissement entre les deux pays dans le domaine de l’énergie, notamment les hydrocarbures en amont et aval, ainsi dans les énergies renouvelables. Elles ont souhaité  voir le développement des projets et les expérience qui assurent le transfert du savoir-faire technologique dans les domaines cités.

Enfin, les deux parties ont examiné l’état des lieux des relations de coopération entre l’Algérie et les Etats-Unis dans le domaine de l’énergie, en les qualifiant simplement d’excellentes. Cela prouve donc que les deux pays ne veulent point s’arrêter en si bon chemin.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *