Audrey Chicot : une pionnière en Afrique dans la maintenance industrielle

A 43 ans, Audrey Chicot est PDG de l’entreprise MSMI au Cameroun.  Dans son domaine, elle est un modèle de réussite et la jeune génération veut marcher dans ses pas surtout en raison de son parcours assez particulier. La fabrication mécanique et maintenance industrielle est son domaine. Une des premières à s’y lancer dans son pays le Cameroun et en Afrique dans un milieu très masculin.

«La femme africaine est indispensable dans l’industrie aujourd’hui. Mais elle est encore sous l’influence post coloniale où le colon a fait croire à l’homme africain que la place ‘de ministre de l’intérieur ‘ qu’il accordait à la femme à son arrivée était une faiblesse pour lui. Donc on a du chemin à parcourir sur toute l’industrie. Mais il faut que nous fassions vite, car le temps joue contre nous » déclarait-elle il y a quelques mois.

Au-delà de sa lutte pour l’émancipation de la femme dans ces domaines, Audrey Chicot mène une autre lutte. Celle de la création d’un ‘Made In Cameroun’, des normes et du protectionnisme. Car pour elle aucune industrialisation ne peut être réussie sans bien ficeler certains aspects.

« J’ai fini par comprendre que le seul moyen d’avoir les transferts de technologies lourdes est de remettre en place le système qui avait été mis sur pied dans les années 60. Faire venir s’installer les industries chez nous ! La Chine et l’Inde ont utilisé ce procédé et regardez les aujourd’hui. Même chez nous, tous nos acquis technologiques viennent de là. Si en plus, nous faisons éclore l’agroalimentaire, la cosmétique et les tic, nous réussirons notre stratégie. Car sans stratégie, il n’y a pas de progrès véritable»

Le ‘Made In Cameroun’ (MIC), encensé et à la fois moqué. Mais la dame ne semble pas lâcher prise. Car pour elle, c’est une réalité qui ne se limite pas à l’agroalimentaire et la cosmétique. Voilà pourquoi elle soutien des initiatives comme Salon d’Initiatives Femme surtout à cause de son volet « entrepreneuriat social ».

En dehors de cela, la chef d’entreprise donne son avis sur la situation de plusieurs domaines. Audrey Chicot est une femme modèle pour les jeunes qui l’écoutent studieusement à chaque fois qu’elle a l’occasion de leur parler. Au milieu de ces frustrations et difficultés, elle les exhorte à ne pas perdre espoir et à continuer à œuvrer dans entrepreneuriat surtout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *