Christian Kamtchueng, un génie derrière l’application Afrisia

Christian Kamtchueng fait partie de ces personnages discrets mais assez travailleur. L’homme qui vit en région parisienne est un grand talent extraordinaire.  Il est le concepteur d’Afrisia, un outil à la consommation consciente. Un vrai guide pour retrouver les services désirés. En quelques clics, les visiteurs peuvent retrouver  un coiffeur, un restaurant, un avocat ou une épicerie mais surtout selon ses désirs, principes, valeurs ou endroits préférés.

«  Peu importe les motivations, nos utilisateurs se retrouvent face à un dilemme entre leurs valeurs et leurs actions. Nous avons voulu rendre à la société civile son pouvoir par l’intermédiaire de sa consommation. Nous avons tous une part de responsabilité, et Afrisia fait de notre consommation une arme citoyenne de défense de nos valeurs. Nous voulons éradiquer le rapport qualité prix ; ‘ à qualité égale, choisissez vos valeurs !’ » déclare t-il.

Concrètement, l’utilisateur peut proposer des labels (valeurs par exemple : BIO ou Équitable), des business types (besoin de consommation : Coiffeur, Épicerie) et aussi référencer des nouveaux business sur l’application.

De l’autre coté, l’application est un cadre pour une meilleure visibilité des activités des entrepreneurs. Par faute de moyen ou de temps, les jeunes initiatives ne sont pas connues. Afrisia est donc  un espace de démarcation où ils pourront non seulement décrire leur façon d’exécuter leur business mais aussi les valeurs qu’ils véhiculent ou souhaitent véhiculer à travers leur business, leur identité ou même leur personne. Des précisions qui seront déterminantes dans le choix ou les suggestions  qui seront faites aux demandeurs.

« Clairement, nous voulons faire partie du réflexe de consommation de tout à chacun. Avant même de sortir son argent, le réflexe devrait être d’aller sur Afrisia.  Nous voulons changer le monde, ramener un peu d’humanité dans notre société » indique le jeune franco-Camerounais qui s’est fait accompagné dans cette initiative par un groupe d’amis partageant le même sentiment concernant les pertes de valeurs et le contrôle du consommateur.

L’initiateur d’Afrisia a une vraie envie de changement. Une vraie motivation qui l’avait déjà poussé à écrire quelques discrets chef d’œuvres littéraires notamment ‘Le Manifeste de la Raison Objective’. Une œuvre qui parle de révolution, de la vraie motivation d’Afrisia qui est donc la connaissance de soi. Face à des difficultés, l’Afro-Parisien n’a pas baissé les bras et a lancé cette application en fin d’année 2017. Le parcours de l’auteur-entrepreneur de 35 ans est atypique et tranche avec celui de ses anciens collègues de la City à Londres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *