Togo/Plage d’Aneho: alerte sur la consommation de la viande de la baleine

La ville d’Aného a connu une ambiance particulière le week-end. Une baleine de taille impressionnante venant des tréfonds de la mer a échoué sur la plage de la mairie de ladite localité située à environ 50 km de Lomé, suscitant à la fois curiosité et intérêt.

A peine découvert « mort », le mammifère marin a été dépecé à coup de machette par la population riveraine en vue de sa consommation.

Si la présence de ces cétacés au large des côtes ouest-africaines est cyclique, l’on trouve tout à fait normal que des individus voudraient bien avoir de protéines dans leurs assiettes, notamment en ces temps de crise économique aiguë où les prix des denrées alimentaires connaissent une hausse vertigineuse.

Le seul hic demeure l’état de santé de la baleine. Ce que déplore le ministre de l’Environnement André Johnson qui, arrivé sur les lieux, n’a constaté que le désastre.

« Les baleines sont protégées; ensuite, il faut vérifier l’état sanitaire. Ce qui n’a pas été possible », a regretté ce dernier.

Même son de cloche de part de La Ligue des Consommateurs du Togo (LCT) qui par la voix de son président Emmanuel Sogadji, a exhorté les populations de s’abstenir de la consommation de cette viande.

« La LCT recommande à tous ceux qui seraient en possession de la viande de la baleine ayant chuté sur les côtes d’Aneho ce 8 avril 2018 de s’abstenir de sa consommation jusqu’à ce que la Direction de l’élevage situe la population de la qualité de ladite viande », a écrit le président de la LCT.

Si l’opinion soutient que c’est la famine qui pousserait la population à se jeter sur la baleine morte et à la déchiqueter de la sorte, d’autres avancent que c’est le propre des Africains d’avoir ce réflexe devant une telle situation.

Selon un média local, le pire aurait pu être évité de justesse une alerte avait été donnée. Des garde-côtes, membres de la défense civile, maîtres-nageurs-sauveteurs seraient venus à la rescousse de la baleine. « Même morte, des précautions auraient été prises », écrit la même source.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *