Awa Traoré, le mannequin voilé qui enflamme les podiums en Côte d’Ivoire

L’univers du mannequinat ivoirien subit une ébullition véritable avec la montée en scelle de Awa Salimata Seni Traoré. A l’image de Halima Aden, le premier mannequin féminin « voilé », Awa Traoré, fait son entrée dans le monde du mannequinat avec son voile.

Pour la jeune femme, il est hors de question de monter sur un podium sans son voile. La passion pour ce métier est né lors d’un numéro de l’émission ‘’La saga des mannequins’’ sur RTI1 en 2012. Fière de son appartenance et de ses origines, la jeune femme le montre clairement, en conciliant sa religion et sa passion.

Tout en continuant d’évoluer dans son domaine qu’est l’esthétique, Awa apprend à défiler aux mannequins de l’agence Sydney Conceptuel du Top Model Fatim Sydney.

« Porter le voile n’est pas un problème pour moi. Je me vois belle avec. Je suis musulmane, pratiquante. Mais j’ai envie aussi de défiler et je souhaite qu’on m’accepte comme telle. Ma forme svelte ajoutée à la formation rigoureuse qu’on me dispense à Sydney Conceptuel, m’aidera assurément à me faire une place dans le mannequinat en Côte d’Ivoire », se rassure le mannequin voilé.

Porter le voile sur podium est pour Awa Traoré, un moyen de briser les préjugés, barrières et encourager les jeunes musulmanes qui à causes des préjugés religieux n’arrivent pas à vivre pleinement leurs rêves et ambitions.

« Je veux encourager les jeunes filles musulmanes qui désirent être mannequins, à se lancer. Il y en a qui sont belles, qui ont le profil du bon mannequin mais elles ne peuvent pas l’exercer parce qu’elles ont peur du regard des autres. En plus, je veux aussi valoriser la femme musulmane », a précisé Awa Traoré. Avec cette sortie et affirmation de soi, le voile sera de plus en plus présent sur les podiums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *