Amy Sarr Fall, la première chef d’entreprise de presse du Sénégal

Il y a de ces femmes qui bousculent l’ordre des choses, qui repoussent les limitent et franchissent la ligne rouge. C’est le cas de Amy Sarr Fall dont l’audace et le sens de responsabilité sont salués pas plus d’un. Titulaire d’une double Licence en communication internationale et en administration des affaires internationales, elle est la première femme à diriger une entreprise de presse.

C’est en 2010 que la jeune femme décide de se lancer dans ce monde des média. Elle monte donc Intelligences Magazine en 2010. Une innovation qui frappe très rapidement.

Aujourd’hui elle est directrice de publication du magazine qui se singularise par la qualité du travail fourni. Dans un milieu assez masculin, elle a su s’imposer de part son travail. Des progrès qui motivent la jeune génération qui veut suivre ses pas. A l’instar de Sarr Fall, elles sont désormais nombreuses à lutter aux cotés des hommes pour revendiquer leurs place.

Au-delà de ce magazine, Amy lutte pour l’obtention d’une meilleur place à la femme Sénégalaise et africaine. A cet effet, elle a organisé la cérémonie de consécration inédite des 50 Femmes sénégalaises leaders d’exception et la tournée du leadership féminin qui la conduira auprès des femmes rurales du pays.

Plus récemment, elle a organisé la Grande rentrée citoyenne au Grand théâtre qui a permis de mobiliser plus de 1800 jeunes, dans l’esprit de promouvoir les valeurs de la citoyenneté et de l’excellence.

Mais, si Amy Sarr Fall est réellement populaire, elle excelle dans sa capacité à décrocher des interviews de grandes personnalités : Le Dalaï Lama, Abdoulaye Wade, Jacob Zuma, Michaëlle Jean, etc. De quoi lui donner autant de notoriété ainsi que son Magazine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *