Tasséré Kindo: le cœur du footballeur balance entre le Burkina et le Kenya

75 total views, 1 views today

Au Burkina Faso, Tasséré Kindo n’est pas connu mais il pourrait être convoité bientôt par les Etalons. Le footballeur professionnel a évolué pendant trois saisons et demie à New York Metro Stars, en deuxième division américaine.

Depuis quelques mois, le jeune prodige d’origine burkinabè est annoncé du coté de l’Italie où il pourrait déposer ses valises à Udinese, un club de première division. En attendant la finalisation de cet éventuel transfert, Kindo est au Burkina pour lancer un projet qu’il pilote : la mise en place d’un centre de formation au métier de footballeur, ceci en collaboration avec un groupe de quinze managers.

En club, le joueur a montré un visage assez séduisant. Il a fini meilleur milieu de terrain, meilleur passeur et le club a terminé deuxième au classement général. Des performances qui lui ouvrent désormais les portes de l’Europe puisqu’il est convoité par des clubs Italiens comme  Cagliari, Udinese.

Dans son parcours, le joueur a reçu la proposition de jouer pour le Mexique et le Kenya, deux pays où il a également des racines. Mais malgré ces sollicitations, le joueur attend une touche burkinabé. « D’abord, j’aime le Burkina. Pour moi, jouer pour son équipe nationale n’est pas une occasion de se faire de l’argent. C’est un plaisir de défendre les couleurs nationales. Si je veux de l’argent, je dois plus travailler au club parce que c’est là bas qu’on gagne de l’argent. C’est l’une des raisons pour lesquelles je n’ai pas joué pour le Mexique.

La deuxième raison, ajoute-t-il,  « est que je devais jouer avec les cadets et participer à une compétition avec les juniors. Mais je n’étais pas sûr de jouer un jour dans l’équipe A. Sinon je pouvais accepter de jouer avec les petites catégories mais où vais-je aller après si je ne joue pas avec l’équipe A ? Pour le Kenya, j’ai également eu des propositions pour jouer avec l’équipe nationale. Mais j’attends d’abord le Burkina » .

Le joueur dit se donner jusqu’à la CAN 2019 pour se situer sur une décision finale. Entre le Kenya qui le veut ouvertement et le Burkina Faso qui n’a pas encore fait le pas, sûrement qu’un éventuel changement de club serait déterminant.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.