Algérie : tout pour une meilleure (Prochaine) rentrée sociale et scolaire !

Alors que l’année scolaire (2017/2018) tire à sa fin, l’on prépare déjà la prochaine rentrée sociale et scolaire prévue en automne de cette année. C’était l’objectif des travaux de la réunion par visioconférence tenue jeudi passé, entre le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Nourredine.B et les chefs des exécutifs des quarante-huit wilayas existantes en Algérie, ainsi que des élus locaux.

Des questions relatives à la saison estivale, au prochain mois de Ramadhan, aux rentrées scolaires et sociales, devraient être traitées. Dans cette réunion de travail de coordination, il y avait aussi les directeurs centraux et les chefs des projets et des chantiers de différents secteurs qui y avaient participé. Plusieurs sujets prioritaires ont été abordés, comme la gestion des écoles primaires.

Sur ce volet précis, le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire avait rappelé la décision du gouvernement de transférer l’intégralité de la gestion de ces établissements scolaires aux collectivités locales. Ces dernières sont appelées à relever les défis et ce à travers une mobilisation générale des moyens nécessaires. Ceci pour faire de l’école primaire une référence et un modèle dans le système scolaire.

Sur les écoles, le ministre et après avoir pris connaissance du rapport auprès de la commission du ministère de l’Intérieur, chargée de l’inspection de 2.681 établissements scolaires et 1.949 cantines scolaires à travers 907 communes d’Algérie, a donné des instructions pour la prise en charge de ce dossier et de tous les dossiers y afférents. Il a en outre exigé de l’ensemble des cadres de ce secteur à consentir tous les efforts, tout en coordonnant efficacement à coordonner les efforts, et ce afin de garantir la réussite de la prochaine année scolaire de 2018/2019.

Justement et à propos de cette commission nationale présidée par le S.G du ministère qui œuvre en collaboration avec d’autres secrétaires généraux des autres secteurs, le ministre aurait assuré que le gouvernement a pris en considération l’ensemble des recommandations qu’elle avait formulées. On citera pêle-mêle la levée du gel sur les projets du secteur de l’éducation.

Néanmoins, le ministre dira que tous les acteurs (responsables locaux et centraux) doivent mobiliser tous les moyens humains et matériels pour bien préparer la rentrée sociale de tous les cycles, surtout l’école primaire dont leur gestion était confiée déjà aux collectivités locales. A cet effet, d’après nos informations, l’état algérien tient à accompagner et à soutenir les collectivités locales pour s’acquitter comme il le faut et pleinement de leurs tâches, avec le concours de la caisse de garantie et de solidarité des collectivités locales sur le plan financier.

Bref, le M.I algérien aurait insisté à l’occasion sur la bonne gestion qui devait prévaloir au sein de ses établissements, tout en affirmant que tout autre manquement ou dépassement aurait des méfaits sur le rendement des enfants de l’Algérie. Tout comme il a insisté sur le fait que les collectivités locales doivent prendre les dispositions nécessaires pour la création des cantines scolaires dans des écoles ou elles n’existent pas pour le moment, et en les équipant avant même la prochaine rentrée scolaire.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.