BADEA: réélection du Mauritanien Sidi Ould-Tah pour un autre mandat de 3 ans

La 43è session de la banque arabe pour le développement économique en Afrique qui s’est tenue du 10 au 11 du mois en cours en Jordanie a été une occasion pour les membres y figurant d’élire un nouveau responsable pour une durée de trois nouvelles années. Une élection qui s’est déroulée dans le bon sens et dans une atmosphère organisée.

Les présents ont donc reconduit l’ex-ministre mauritanien de l’économie et des finances, en la personne de Sidi Ould Tah. Ce dernier restera à la tête de la BADEA, pour un nouveau mandat de trois ans. Un mandat qui reste aussi renouvelable, et le concerné pourra donc postuler ou réélu pour un autre mandat d’ici l’année 2021.

Le mauritanien aura des objectifs tracés et réalisables, bien que la mission ne sera pas facile pour lui, malgré son expérience acquise durant le mandat précédent, ou il a tout fait pour être utile et rendre service à la banque arabe pour le développement en Afrique. Il aura pour mission de pérenniser les acquis de la banque en question.

Cette même banque qui s’est engagée en fin mars à financer environ  653 projets, d’un montant de 5824,768 millions de dollars. Elle s’était fixé comme but de financer les économies des pays  arabes et africains à travers le fond Arabe pour le développement économique et social (FADES), Une compagnie pour la garantie des investissements et des crédits à l’exportation, le fond monétaire Arabe et  l’autorité Arabe de l’investissement et du développement agricoles.

Créée en  1975, la banque arabe pour le développement en Afrique est composée de dix-huit états qui sont en outre membres de la ligue  arabes. L’institution financière  internationale  reposerait  sur un  capital de  4, 2  milliards de dollars US, et ce en 43 ans d’existence.

Réagissez sur: http://africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *