Maroc: une quinzaine de maires sanctionnés par le M.I

4 Vues, 2 Aujourdhui

La « corruption » existe bel et bien dans beaucoup de pays. Des pays gangrénés par « ce phénomène » qui fait des malheurs et des dégâts. Un phénomène qui favorise certains citoyens et qui lèse d’autres. Pour y faire face, tous les moyens sont bons, et où la majorité vient des hautes sphères et les hauts responsables.

Au Maroc, dernièrement et par rapport à ce phénomène, pas moins d’une quinzaine de présidents de communes ont été sanctionné, sans citer le nombre exact. Certains d’entre eux auraient été sanctionnés infractions réglementaires. Les sanctions sont venues du ministère de l’Intérieur.

D’après les infos reconnues, la décision de sanction est aussi venue après des enquêtes menées par la cour des comptes qui ont révélé des infractions aux règlements sur les marchés publics et des faits de corruption, et aux textes sur l’urbanisme (Selon un journal local).

En effet, et on leur reproche d’avoir privilégié des entreprises et de ne pas avoir mené à leur terme certains marchés publics, qu’on annonce « Pourtant octroyés déjà ». L’un des problèmes cité est lié aux travaux de lotissements qui étaient à l’arrêt et qui le sont encore, sans que la commune ne prélève la taxe sur les terrains non-construits.

Et pourtant, dit-on la loi est claire là-dessus, ceci en sus d’avoir autorisé la construction d’immeubles sans le cachet de l’agence urbaine. Sur ce, on affirme que les présidents de ces communes sanctionnés autoriseraient la construction sur des terrains qui seraient déjà déclarés non-constructibles.

Enfin, selon la presse ayant relaté ces infos, on affirme que ces présidents de commune risquent au jour d’aujourd’hui des poursuites en justice et des peines de prison. Si tel serait le cas, ce sera un avertissement pour d’autres présidents de communes d’éviter de donner des autorisations de constructions sans qu’elles soient réglementaires. Comme quoi dans ce pays, on ne badine pas avec la réglementation, que les responsables semblent décidés à faire respecter à la lettre.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *