Algérie/L1 : vers une grosse sanction contre le MC Oran !

15 total views, 1 views today

La commission algérienne chargée de la gestion du championnat dans les deux paliers, qui sont la ligue 1 et 2 a programmé deux matches retard, comptant pour la mise à jour de la 25è journée du championnat de la ligue 1/Mobilis. La décision est venue suite à la programmation de la commission de la coupe d’Algérie des matches de la demi-finale, celui de vendredi entre la JS Kabylie et le MC Alger (5/4 dans la série des tirs aux buts) et celui de samedi passé entre l’USM Bel-Abbes et le CR Zaouia (1/0 pour les gars de la Mekerra).

La première rencontre s’est jouée au stade Omar Hamadi de Bologhine entre l’USM Alger et l’O Médéa et la rencontre qui s’est jouée jeudi passé s’était achevée sur le score de parité d’un but partout, arrangeant plutôt les affaires du club visiteur, qui grâce à ce point arraché face à une bonne équipe usmiste, prend la 12è place avec 27 points au compteur, et avec deux points d’avance sur le 3è potentiel relégable, qui est l’USM Harrach (14è avec 25 unités à son compteur).

La deuxième rencontre a été programmée pour vendredi dernier et a vu l’ex-deuxième au classement, le MC Oran recevoir au stade Ahmed Zabana le CR Belouizdad, soit un club qui lutte pour son maintien en ligue 1 Mobilis, avec la peu enviable 11è place occupée avant cette mise à jour et avec 27 points. Une rencontre ou les Hamraouas voulaient les trois points pour reprendre leur place de dauphin, perdue au profit du Doyen (MCA), alors que les gars de Laâkiba voulaient soigner leur place au classement général et pourquoi pas prendre option pour le maintien.

Ce match opposant les deux équipes n’était pas allée à son terme et ce suite à l’envahissement de terrain par les supporters oranais, juste après le 2è but encaissé par leur équipe à la 77’. Ils se sont dit que leur club ne pourra pas revenir dans le match, d’où la décision de l’arbitre central qui a mis fin aux débats en arrêtant la partie à la 78’. De ce fait, le club Oranais perdra d’office la rencontre, avec possibilité de défalcation d’un ou de trois points à leur compteur, en sus d’un huis-clos qui planerait sur le club.

Si tel serait le cas, le club d’El Hamri cèderait la 3è place au NA Hussein-Dey, qui possède 39 points et le MCO devient à 38 unités. Et si le club serait sanctionné par un huis-clos, il risquerait même de jouer les matches restants de la saison chez lui sans la présence de son public. Ce qui lui compliquerait la tâche pour terminer la saison sur de bonnes notes, ou au moins sur le podium.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.