Togo: encore une grève de quatre jours des travailleurs à compter de ce mardi

29 total views, 1 views today

La Synergie des Travailleurs du Togo (STT) ne décolère pas. Une nouvelle cessation de travail de quatre jours est observée à compter de ce mardi jusqu’à vendredi. Les revendications sont de cinq points après leur Assemblée Générale du 13 avril dernier.

Il s’agit de la libération de trois de leurs camarades ; de la l’arrêt de toutes les représailles contre les responsables du syndicat des greffiers et des précomptes sur les salaires pour raison de grève, principalement aux agents du Ministère de la Fonction Publique et ceux des autres ministères d’une part, et d’autre part du doublement de la valeur indiciaire.

Aussi, la réinstauration de l’indemnité de départ à la retraite et l’apurement de ses arriérés à tous les retraités. L’élaboration, l’adoption et l’application de tous les statuts identifiés par la loi portant Statut Général de la fonction publique n’est pas laissée pour compte.

Dans une note adressée en début de semaine au Ministre de la Fonction Publique, du Travail, de l’Emploi, et des Reformes administrative, de la Sécurité Sociale et Promotion du Dialogue Social, signée par la Coordinatrice Générale, Mme Lawson-Oloukoune Nadou, les fonctionnaires, contractuels et tous les agents relevant du secteur de l’Administration publique disent avoir constaté que « des représailles injustifiées s’exercent à l’encontre des premiers responsables du syndicat des greffiers pour des raison de leurs revendications ».

Cliquez ici pour réagir sur ce sujet et donner votre point de vue

Depuis octobre 2017, « nous constatons qu’aucun cas n’est fait de nos doléances depuis lors, qui plus est, des représailles indirectes ont commencé à s’exercer contre nos point focaux », poursuit la note.

Notons que le SYNPHOT, qui est membre de la STT, observe également ce mot d’ordre de grève par un service minimum.

Par Elom KPOGO

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.