Le Kenya à l’honneur au festival de Cannes

Malgré le fait que l’homosexualité soit encore tabou dans les perceptions kenyanes, il ouvre les portes à la réalisatrice Wanuri Kahiu au festival de cannes. Parmi les films sélectionnés pour cette 71ème édition qui se déroulera du 08 au 19 mai prochain, figure un film kenya.

Rafiki, premier film Kenya à ce festival, réalisé par Wanuri Kahiu est inspirée du livre Jambula Tree, de l’ougandaise Monica Arac de Nyeko. Le film raconte l’histoire de de deux filles, Kena et Ziki, d’abord amies puis qui finissent par tomber amoureuse l’une de l’autre.

Elles seront par la suite confrontés à deux choix : suivre leurs sentiments ou s’aligner sur les codes de la société dictés par les regards inquisiteurs de leurs parents ou voisins.

Le film est déjà apprécié par bon nombre d’internautes qui saluent la bravoure dont a fait preuve la réalisatrice pour aborder le sujet de l’homosexualité. Un sujet fâcheux sur lequel beaucoup de pays africain ne s’accordent pas à tolérer au risque de violer la nature humaine et divine elle-même.

Pour la réalisatrice, Rafiki, c’est “la beauté et la difficulté de l’amour, des moments précieux pendant lesquels on s’élève au-delà de nos préjugés”.

Considéré comme le festival de cinéma le plus médiatisé au monde, le dit festival récompense les acteurs du cinéma allant du meilleur film, au meilleur réalisateur ou au meilleur acteur et à la meilleure actrice.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.