Ghana: du Whatsapp à la place des mégaphones, les musulmans s’indignent !

Loin d’être une solution, la proposition du ministre Ghanéen de l’environnement suscite de vives réactions notamment de la part communauté musulmane.

Le 10 avril dernier, partant du constat selon lequel, la pollution sonore était de trop au Ghana, Kwabena Frimpong-Boateng, le ministre de l’Environnement, propose les réseaux sociaux au muezzin en remplacement de l’appel effectué la plupart du temps à travers les hauts parleurs et mégaphones.

« Comment se fait-il que la prière ne puisse pas être transmise par SMS ou WhatsApp ? Que l’imam puisse envoyer des messages WhatsApp à tout le monde », avait déclaré le ministre tout en réaffirmant l’intérêt de tous qui est de réduire les bruits occasionné par ces derniers.

« Je pense que cela aidera à réduire le bruit. C’est peut être controversé mais c’est quelque chose auquel nous pouvons réfléchir », ajouta-t-il. Ce n’est pas la première fois que les muezzins sont sommet dans un pays africain. LIRE LA SUITE

 

Réagissez par rapport à cet article sur : http://africatopforum.fr

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.