Togo: vers un retour en politique de Gilchrist Olympio ?

Dans deux ans, les élections présidentielles seront organisées au Togo. D’où la crispation de certaines positions au niveau de certains états-majors politiques. Mais déjà, certains se projettent sur cette échéance capitale.

Du coté de la coalition des 14 partis politiques, le grand souhait c’est d’œuvrer pour empêcher Faure Gnassingbé de briguer un 4ème mandat. Le dialogue piétine et le regroupement entend revenir à sa méthode initiale, c’est-à-dire, la rue.

De l’autre coté, longtemps silencieux sur certains sujets de la vie politique, l’Union des Forces de Changement refait surface. Le président du parti Gilchrist Olympio, qui entre temps, avait annoncé son retrait de la scène politique aurait le désir de se présenter aux élections présidentielles de 2020.

L’information a été révélée par l’un des anciens du parti historique d’opposition. Jean Luc Homawoo, ex délégué de la jeunesse de l’UFC, actuel Maréchal du Mouvement les Templiers se prononçait sur les sujets de l’heure, sur une radio locale.

« Comme toujours, l’homme est imprévisible. C’est ainsi qu’il avait annoncé au monde entier que l’UFC n’aurait pas de candidat aux présidentielles de 2015. Critiqué, diffamé, par les cadres du parti, contre toute attente, c’est l’ensemble du bureau directeur élu au congrès qui s’était rallié à sa cause en soutenant contre nature le candidat au pouvoir Faure Gnassingbé », explique-t-il.

L’ex-bras droit de l’opposant historique donne aujourd’hui son avis sur la situation politique de façon indépendante de son ancienne formation politique. Il espère faire progresser son mouvement qu’il a mis sur place et nommé les templiers.

 « A la dernière nouvelle, la plupart des leaders des 14 partis politiques avaient échangé discrètement avec Gilchrist Olympio à Accra sauf le chef de file de l’opposition. Même une délégation du président Buhari a emboîté la même démarche que les leaders politiques », a révélé le Maréchal du Mouvement les Templiers.

Depuis l’annonce du retrait du leader charismatique de la politique, le poste de président de l’UFC est resté vacant. Gilchrist reviendra t-il reprendre son poste ? Pour l’instant, les observateurs de la scène politique togolaise restent perplexes sur cette éventualité. Le sujet fait déjà beaucoup parler au sein de l’opinion. Pour quelle raison pourra t-il essayer de revenir. Gagner véritablement ce qu’il a toujours perdu ou porter main forte au chef de l’Etat actuel ?

Mais si ce retour est acté, il ne sera pas le tout premier au Togo. L’actuel président du parti Comité d’action pour le renouveau (CAR), Yawovi Agboyibo, malgré sa retraite politique annoncée en 2008, est revenu au-devant de la scène politique togolaise.

Réagissez par rapport à cet article sur : http://africatopforum.fr

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.