Algérie : la Kabylie avec le rendez-vous du printemps berbère

Le printemps berbère, coïncidant avec la journée du 20 Avril est célébrée dans toutes les régions de Kabylie. Une célébration qui reste plus que Symbolique eu égard aux sacrifices des uns et des autres pour la promotion de la langue amazigh, qui a été décrétée langue nationale et officielle depuis un bon moment, avec la reconnaissance de Yennayer comme fête nationale chômée et payée.

Cette année, la Kabylie célèbrent le 38è anniversaire du printemps berbère, avec des acquis certains. Une célébration qui s’étalera sur cinq jours, soit du 18 au 22 Avril pour certaines régions. Des expositions avec des articles de journaux sur les évènements du printemps berbère, objets traditionnels et articles de décoration ainsi que l’étalage des produits du terroir du mouvement associatif.

Il y’aura aussi des conférence-débats sur les évènements du printemps berbère. Les organisateurs des quatre coins de la Kabylie programment aussi des présentations théâtrales, qui traitent les péripéties du mouvement berbère durant les 38 années passées de 1980 à 2018. Dans certaines régions, c’était prévu qu’il y’ait des galas artistiques, mais annulés est annulés, et ce suite au crash de l’avion militaire à Boufarik. Un hommage particulier aux victimes dudit vol.

Dans d’autres régions, les responsables des écoles auraient programmé des festivités pour célébrer les deux journées, celle du savoir (16 Avril) et celle du printemps berbère (20 Avril). A ce niveau, il y’avait des festivités avec des expositions des produits du terroir et autres activités concernant les chérubins. Des compétitions interclasses ont été programmées.

A ce registre, les responsables des écoles disent que l’objectif principal de la célébration des deux journées simultanément est motivé par le fait qu’ils veulent rassembler les chérubins autours des valeurs qui représentent ces deux journées. Bref, cette journée du 20 Avril est plus que symbolique et représente les combats de bien des générations.

Ces festivités s’étaleront aussi jusqu’au 22 Avril, comme pour se rappeler les fâcheux évènements du printemps noir, d’Avril 2001. Les citoyens des quatre coins de la Kabylie, soit ceux de la basse ou de la haute ont payé le prix fort d’une période qui n’est pas prête à être oubliée.

Réagissez sur : http://www.africatopforum.fr

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.