« Enda », premières chaussures de course made in Kenya

La start-up Enda, « aller » en swahili basée à Nairobi, vient de lancer les premières chaussures  de course made in kényane.

De classe mondiale, elles sont basées sur les conseils, les compétences et les expériences des grands athlètes kenyans. « Le Kenya est connu pour l’excellence de ses coureurs. Ce modèle a donc été fabriqué sur la base des conseils et des indications de nos coureurs », explique Raphaël Jani, le respondable des ventes chez Enda.

Selon les responsables de la firme kenyane, les chaussures sont légères( 224 grammes), et ont une inclinaison de 4 mm. Des caractéristiques particulières qui permettent de faire des appuis avant et arrière.

Lancée en 2016, la start-up Enda a déjà vendu 1 800 chaussures lors d’un premier lot en 2017. La star d’origine kényane Lupita Nyongo les arbore fièrement sur Instagram, tandis qu’un coureur français les a portées lors du dernier marathon de Paris. Emily Chepkor, jeune marathonienne kényane, est elle aussi une cliente, rapporte Rfi.

Selon le média français, Enda distribue aujourd’hui au Kenya, en Australie et aux États-Unis et s’apprête, à la mi-mai, à mettre en circulation son deuxième lot de chaussures. Le but dans les années à venir : devenir 100% recyclable, et surtout, 100% made in Kenya.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.