Tunisie : des régions sans eau depuis cinq jours

Aussi paradoxale que cela puisse paraître, des régions du monde souffrent encore de l’inexistence des éléments vitaux de la vie. Ceci au moment ou des pays d’autres continents jouissent de toutes les conditions de vie les plus appropriées. En 2018 et on voit encore des régions qui courent derrière la vie meilleure, sans l’atteindre vraiment.

Un phénomène qui touche beaucoup plus les pays sous-développés ou qui sont en voie de développement. Des ragions manquant de routes praticables, de l’électricité, du gaz, et de l’eau de robinet. Ces éléments vitaux qui ne nécessitent pourtant pas grand-chose et qui ne demandent pas beaucoup de réflexion pour passer à l’acte. Dans certains pays de l’Afrique, notamment ceux du Nord, les réclamations ne cessent point.

Des situations insoutenables, surtout en période d’été ou l’eau devient le produit de première nécessité ou il est consommé plus que les autres produits. Une façon de faire face à la chaleur suffocante qui régit en période estivale, d’où les températures qui s’accroissent chaque jour, rendant la vie insupportable, où rares sont ceux qui y résistent.

Dans certaines régions d’un pays de l’Afrique du Nord, on réclame même l’alimentation de ce produit, en procédant à des fermetures de routes et autres sièges des mairies dont ils dépendent administrativement parlant. Il fallait souvent s’y afférer pour atteindre leurs doléances et voir leurs demandes réalisées sur le terrain. Ceci est dû en grande partie au fait que les autorités de ces pays ne prêtent point attention à ce genre de réclamation, qu’une fois que les citoyens sortent dans la rue où optent pour des actions radicales afin de faire valoir leurs droits les plus élémentaires.

En Tunisie, on avance que les citoyens de Mourouj, Fouchana, Ben-Arrous, Boumhal et Mornag souffrent du manque de cet élément vital qui est « L’eau ». Rester plus d’une journée devient délicat à plus d’un titre et les citoyens de ces régions citées sont toujours sans eau pour le 5è jour consécutif, presque une semaine sans eau dans les robinets.

Selon les infos, les habitants déplorent cette situation qui se poursuit depuis mardi en raison des travaux annoncés par la SONEDE. L’eau stocké a été écoulé pour des tâches ménagères surtout, et cette situation qui perdure pour un cinquième jour de suite et qui pourra s’étaler rend la vie dure. Les habitants de ces régions nommées déplorent donc cet état de fait (Coupure d’eau des robinets) à cause des travaux qui n’en finissent pas.
« A n’y rien comprendre à cette situation. Nous avions un stock chez nous, mais il est écoulé et maintenant notre souhait le plus cher, c’est de revoir l’eau couler dans les robinets, car à l’état où vont les choses, ce ne sera pas facile, surtout si la situation persiste durant les prochaines semaines. D’ailleurs, on n’est qu’à mois d’un mois du Ramadhan. On est obligés d’aller chercher de l’eau des autres fontaines si la situation persiste. ». Disent des citoyens des régions citées.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.