Algérie: le nombre de voyageurs en nette hausse !

Connaissant la capitale algérienne, Alger en l’occurrence, dont les routes principales sont saturées, d’où la circulation qui devient de plus en plus chargée, et qui met les usagers, les voyageurs et autres citoyens dans des situations délicates, avec des retards signalés souvent. En effet, cette situation fait que les habitués des trajets au quotidien arrivent des fois en retard dans leurs lieux de travail, induit par la circulation, où des fois, il faudrait attendre des heures pour arriver vers les destinations ciblées.

Pour éviter cela, des solutions existent, et où d’autres moyens de transports seraient mis en service afin de permettre aux citoyens d’arriver vers les destinations voulues à temps, tel que le métro. Dans ce contexte et selon le DG de l’entreprise du métro d’Alger, K.Mustapha, les deux extensions du métro d’Alger, ceux allant de la ville d’El Harrach vers l’aéroport international H.Boumediene et de la région d’Ain Naâdja vers Baraki seraient mises en service au début de l’année 2019. C’était lors d’une séance plénière à l’assemblée populaire nationale qu’un exposé a été fait dans ce sens et consacré au développement du secteur des transports.

Le DG en question a révélé que les travaux y afférents sont actuellement en cours pour la livraison de ces deux extensions dans les plus brefs délais. Il a fait savoir que la ligne reliant Ain Naâdja à Baraki s’étendrait sur une distance de six kilomètres et aura six stations, tandis que celle allant de la ville d’El Harrach vers l’aéroport international s’étendrait sur neuf et demi ilomètres et aura neuf stations sur tout le parcours.

Il a précisé en outre que les études de faisabilité liées à l’extension de la ligne du métro à partir de la place des Martyrs vers la ville de Bab El-Oued et Chevalley sur une distance de huit kilomètres ainsi que de Dely- Ibrahim vers Draria, en passant par Ouled Fayet, Chéraga et El Achour et sur une distance de 14 kilomètres ont été parachevées et que  le lancement des travaux est prévu incessamment.

Sans omettre de dire  que le secteur des transports au cours des deux dernières décennies est en net développement, avec comme horizon, l’année 2022, date à laquelle la ligne du métro d’Alger s’étendrait sur trente-quatre kilomètres avec trente-quatre stations, alors qu’elle était de neuf kilomètres avec seulement dixc stations en 2011, soit depuis sa mise en service.

Notons que pas moins de 130.000 voyageurs sont transportés quotidiennement par le métro d’Alger et ce nombre est appelé à s’accroître à l’avenir et ce après l’entrée en service de la nouvelle station inaugurée le 09 du mois en cours, de la place des Martyrs vers Ain-Naadja. Alors que selon des infos, le réseau des lignes du métro d’Alger connaîtra, à l’horizon 2030, une extension de cinquante-quatre km et comptera cinquante-cinq nouvelles stations.

Réagissez sur : http://www.africatopforum.fr

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.