Foot Algérien: Le bilan « Moral et financier » de Zetchi approuvé

2 Vues, 1 Aujourdhui

L’assemblée générale ordinaire de la première instance footballistique en Algérie a eu lieu aujourd’hui (Lundi), avec comme ordre du jour, les présentations des bilans moraux et financiers annuel de l’actuel bureau et à sa tête le président de la fédération algérienne de football, Zetchi Kheireddine. Cette AG a vu la FAF honorer plusieurs personnalités dans une AG tenue à huis-clos. Il y’avait l’ancien canonnier du CR Belouizdad, Lalmas Lahcène, ainsi que le représentant de l’armée populaire nationale, le colonel F.B.D, qui est aussi représentant du ministère de la défense nationale.

Comme on a remarqué la présence de l’ancien président de la FAF, El Hadj Mohamed Raouaraoua qui avait passé la bagatelle de 16 ans comme premier responsable de cette instance. Le concerné a tenu à y assister, et ce malgré qu’il devait d’être à Djeddah pour préparer le tirage au sort de la Coupe arabe des clubs qui doit se tenir aujourd’hui. Sa présence a fait qu’il avait tenu à faire certains éclaircissements et démentir certaines informations colportées ça et là contre sa personne. L’ex-président dira : « Je suis là en tant que membre de l’assemblée générale de la FAF et j’ai voulu partager mon expérience avec mes paires. ».

Après la lecture des bilans « Moral et financier », ces derniers ont été présentés pour approbation aux membres de l’AG de la fédération. Et c’est sans grande surprise que les bilans « moral et financier » de la fédération ont été adoptés à l’unanimité. Notons que ladite AG s’est tenue au niveau du centre de préparation des équipes nationales de Sidi-Moussa. Le vote ayant eu lieu à mains levés, les membres ont été unanimes à donner le quitus aux bilans de ce dernier, sans aucune contestation.

Revenons à l’ex-président, ce dernier dira qu’il avait laissé dans les caisses de la fédération de grosses sommes d’argents. Il a remarqué aussi que depuis qu’il avait quitté son poste, il y’a de cela une année, il n’a vu venir aucun nouveau sponsor. Il notifiera que son projet de construire un hôtel visait la création de la richesse dont devrait bénéficier la fédération à l’avenir, surtout avec la période de l’austérité et des vaches maigres.

Même s’il s’est voulu rassurant en écartant son intention de nuire à l’actuelle équipe dirigeante de la FAF, il ne s’empêchera pas de l’écorcher au passage en affirmant par exemple qu’il a laissé une grosse somme dans les caisses de la Fédération et qu’il remarque qu’il n’y a eu aucun nouveau sponsor depuis son départ. Il dira que son projet de construire un hôtel visait à créer de la richesse dont bénéficiera la FAF à l’avenir surtout en cette période de vaches maigres.

Quant à l’actuel boss de la fédération, Zetchi en l’occurrence, ce dernier s’est montré satisfait et détendu. Pour ce qui est de la situation financière de la fédération, il avouera que 775 milliards sont dans les caisses de la fédération, dont 650 milliards laissés par son prédécesseur, et 125 milliards depuis sa prise en main de l’instance suprême du sport-roi en Algérie.

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *