Niger: la découverte d’un gisement d’or noir, l’ère d’un espoir nouveau

Savannah Petroleum, la société pétrolière indépendante nigérienne a annoncé à travers un communiqué la découverte d’un gisement d’or noir. Il a fallu seize jours pour atteindre l’or dans le puits onshore Bushiya-1 du bassin d’Agadem, au Sud-Est du pays pour des travaux débutés le 31 mars dernier, rapporte l’agence Ecofin.

Bien qu’il soit prévu des tests de production pour confirmer la qualité de la découverte, la légèreté de l’huile et la qualité des propriétés du réservoir laisse déjà à imaginer un pétrole de grande qualité. Pour la société, cette découverte n’est que le début d’une suite de découverte se basant sur les études faites.

En effet, Savannah Petroleum, toujours d’après agence Ecofin, a, dans son programme depuis le début de cette année, promis trois puits dans cette région du Niger. « La découverte de pétrole léger à Bushiya-1 est une étape importante pour Savannah et notre projet au Niger (…) En tant que géologue, je suis très encouragé par le fait que le puits apporte une validation supplémentaire à notre thèse originale selon laquelle cette zone regorge d’un fort potentiel, étant donné que des portions importantes de la superficie de Savannah ont une géologie similaire à celle de la région avoisinante d’Agadem où une JV dirigée par la China National Petroleum Corporation a rencontré des succès.», a expliqué Steve Jenkins, le président de Savannah Petroleum.

Le gouvernement nigérien promet travailler en étroite collaboration avec la société pétrolière en vue de contribuer à la commercialisation du pétrole. Le second puits est attendu incessamment avec l’espoir de nouvelles découvertes.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.