Togo/Manif de la C14: faut-il craindre de nouvelles répressions « sanglantes » ?

Un nouveau spectre de violence plane sur Lomé. Si les autorités togolaises ont accepté la tenue des manifestations de la coalition  des 14 partis politique de l’opposition, les 25, 26 et 28 avril prochain, elles ne sont pas pour autant d’accord sur les itinéraires proposés par cette dernière.

Le gouvernement togolais ne comprenant pas les raisons qui poussent l’opposition à reprendre les manifestations alors que le dialogue est en cours, a donc accepté les manifestations de rue cette semaine mais à une condition: le regroupement des 14 devra suivre de nouveaux itinéraires si tant est qu’il tient à manifester les 25, 26 et 28 avril. Une décision que les leaders de ce regroupement rejettent catégoriquement.

Dans une missive adressée au ministre de l’Administration territoriale Payadowa Boukpessi, la coalition des 14 a fait savoir au gouvernement qu’elle n’a nullement l’intention de suivre autres itinéraires que ceux proposés au départ.

Pour Brigitte Adjamagbo-Johnson, imposer de nouveaux itinéraires, serait une « interdiction déguisée ».

« Nous ne pouvons pas accepter ces itinéraires-là. Nous ne pouvons pas les accepter d’autant que nous n’avons fait que reconduit les mêmes itinéraires et nous ne comprenons pas pourquoi aujourd’hui le gouvernement croit pouvoir nous interdire ces itinéraires. Nous faisons ces manifestations avec les anciens itinéraires », peut-on lire dans le courrier.

Face à ce nouveau bras de fer entre opposition et gouvernement, l’on craint des lendemains incertains dans le cadre de ces manifestations de trois jours.

Notons que pour les manifestations à l’intérieur du pays, seules les villes comme Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Anié, Dankpen, Niamtougou, Tandjouaré et Dapaong sont autorisées. Elles sont interdites à Sokodé, Bafilo et Mango. A Kara( préfecture de la Kozah ), le préfet de la localité, col Didier Bakali a interdit toute manifestations de l’opposition.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.