La crise togolaise s’enlise: Macron se prononce !

4 Vues, 1 Aujourdhui

Bientôt un an que le Togo traverse une inquiétante crise politique. Les efforts de médiation n’ont pour l’heure rien donné de concret. Interpellé par les Togolais de la Diaspora qui vivent aux Etats Unis précisément à Washington où il effectue actuellement une visite d’Etat,  le président Français Emmanuel Macron a donné son avis sur le sujet.

Dans sa réponse, il estime que la question togolaise est en cours de résolution. Grand partenaire du Togo, la France reste au courant de la difficile crise sociopolitique qui prévaut au Togo depuis plus de 8 mois maintenant.

C’est précisément à Washington DC que les Togolais on insisté sur la situation de leur pays. Ceci, vue que les relations entre Paris et Lomé sont très fortes. Dans sa réponse, le Chef de l’Etat français a indiqué que c’est l’Union Africaine qui est à la manette de la résolution de la crise.

Et quand son interlocuteur lui rappelait le silence de certaines organisations notamment l’Union Africaine, Emmanuel Macron a répondu : « Si si… » comme pour dire, l’organisation continentale est à pied d’œuvre.

Depuis le début de cette crise, l’Union Africaine ne s’est pas clairement prononcé sur le sujet. C’est donc en coulisses que les manœuvres seraient en cours. Beaucoup fustigent ce silence, mais tout porte à croire que les Togolais restent observateurs pour voir l’issue qui pourrait être trouvée au moment où le dialogue piétine et tend vers un échec cuisant.

Ce n’est pas la première fois que le président Français aborde la question relative à la crise sociopolitique du Togo. La première fois, c’était en marge du 5è sommet Europe-Afrique qui s’est tenu à Abidjan en Côte d’Ivoire.

A cet effet, Emmanuel Macron s’était prononcé en faveur des réformes. « Nous avons eu un bref échange au cours duquel il a exprimé le vœu que les élections législatives et locales prévues en 2018 se déroulent dans le meilleur des climats possible. », avait-il déclaré en 2017.

Pour l’heure, difficile de voir le bout du tunnel, en attendant l’opposition reprend son arme habituel, la rue.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *