L’Algérie et la Grèce renforcent leurs relations politiques privilégiées

5 Vues, 1 Aujourdhui

Le vice-ministre des affaires étrangères de la Grèce, K.Georges a effectué une visite en Algérie, ou il a été reçu par son homologue algérien, M.Abdelkader. Une visite entrant dans le cadre des consultations politiques algéro-grecques. Les deux hommes se sont réunis au siège du ministère des affaires étrangères et ou l’hôte algérien se serait entretenu avant avec le S.G du ministère des Affaires étrangères, A. Noureddine en l’occurrence.

L’objectif de cette visite est lié au partenariat et la coopération bilatérale entre l’Algérie et la Grèce. Des relations qui ont été évoquées à l’occasion de l’entretien entre les deux chefs de la diplomatie des deux pays. Tout a été passé en revue, à l’occasion de cet entretien qui a permis un échange sur de nombreux sujets, dont la situation dans le bassin méditerranéen et les défis qui se posent aux pays des deux rives.

Il était aussi question des relations entre l’Algérie et l’UE, la lutte contre le terrorisme, et le phénomène grandissant de la migration, ainsi que la situation régionale et internationale. L’Algérie et la Grèce sont attachées à la concertation et des consultations bilatérales régulières sur l’ensemble des sujets concernés par les deux pays.

La préparation de la prochaine commission mixte entre les deux pays était aussi l’un des objectifs de cette visite. Tout comme il est question de renforcer les relations dans le domaine énergétique, où les deux parties ont examiné les relations de coopération dans les différents domaines de l’énergie. Des relations à renforcer à l’avenir.

Renforcer les liens en énergie renouvelable en établissant un partenariat bénéfique. Le chef de la diplomatie algérien aurait mis en évidence l’importance des échanges avec la Grèce en matière d’approvisionnement en gaz et en produits pétroliers. Il a relevé en outre les possibilités de développement de la coopération et de partenariat, entre autres dans les domaines des énergies renouvelables et de la formation.

Le ministre Algérien aurait insisté sur la volonté de l’Algérie de fabriquer localement des équipements de production des énergies renouvelables, notamment les panneaux photovoltaïques. Bref, les deux parties avaient discuté sur tous ce qui a trait aux relations étroites entre les deux pays.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *