Un jeune migrant devenu milliardaire: et si le bon Dieu était Sénégalais ?

Cheikh Mamadou aura sans doute fait son expérience. Parti de loin, laissant derrière lui les misères de son pays, l’enfer libyen, le jeune homme est devenu depuis peu multimillionnaire.

Monique, une Française âgée de 65 ans, patronne du jeune migrant Sénégalais lui aurait légué sa fortune en mourant. Une fortune estimée à plus de 6 millions d’euros.

D’après plusieurs médias ayant relayé l’information, Monique a été abandonnée par son mari et ses enfants, seule devant un cancer du foie, avec le gardien qui était devenu sa seule famille.

Arrivé en France en 2016, le jeune Sénégalais a pu décrocher une place de jardinier chez cette dernière devenant à la fois chauffeur, cuisinier, infirmière, bref tout.

« Quand elle m’a dit qu’elle était malade et qu’elle allait bientôt mourir, je voulais la rendre heureuse, j’ai fait tout ce qu’elle voulait et une fois, elle voulait que nous fassions l’amour et je l’ai fait juste pour lui plaire « , a affirmé Cheikh.

Après les funérailles de Monique qui a finalement succombé, le jeune Sénégalais qui n’espérait qu’un retour à la rue, a été agréablement surpris d’être le propriétaire de la maison et une fortune estimée à plus de 6 millions d’euros.

Une porte de sortie inespérée et inattendue s’est ouverte à Mamadou qui a déjà fait installer ses amis et famille en attendant la promesse des enfants de Monique qui contestent le testament affirmant que le jeune Sénégalais aurait joué sur la sensibilité de leur maman qui était à l’époque fragile.

Photo: image d’illustration

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.