Affaire Bolloré: Fabre exige des comptes sur la concession du port de Lomé

6 Vues, 1 Aujourdhui

La perquisition et la mise en garde à vue du puissant milliardaire breton Vincent Bolloré, suscite des réactions de part et d’autres. Le « Seigneur » des ports en Afrique a été épinglé dans le cadre d’une enquête sur les conditions d’octroi des concessions des eaux portuaires de Conakry (la capitale guinéenne) et de Lomé (la capitale togolaise).

A Lomé, le chef de file de l’opposition exige des comptes. Jean-Pierre Fabre, le président de l’ANC, comme le rapporte le site d’information RFI, compte bien demander des éclaircissements sur les conditions dans lesquelles la concession a été faite.

« Nous n’avons pas été surpris d’entendre parler de la concession du port de Lomé …mais nous avons vu la débauche de moyens qu’il y a eu pendant les dernières élections présidentielles de 2010 et surtout de 2015. L’argent utilisé pour faire ces millions d’affiches venaient de quelque part », a déclaré Jean-Pierre Fabre au micro de RFI.

En effet le groupe Bolloré, avait remporté la gestion du port de Conakry quelques mois après l‘élection d’Alpha Condé à la tête de la Guinée fin 2010 ainsi que la concession à Lomé peu avant la réélection en 2010 de Faure Gnassingbé à la présidence du Togo. Les deux candidats victorieux s‘étaient attachés les services d’Havas qui avait fait un bon travail vu des résultats . D’où plusieurs interrogations.

A quand la fin du film Bolloré ?

Selon Le Monde, les magistrats soupçonnent Havas d’avoir sous-facturé ses services afin que le groupe Bolloré décroche ces deux contrats en contrepartie. Accusé de “corruption d’agent étranger”, de complicité d’“abus de confiance” et de “faux et usage de faux” des sources judiciaires, Vincent Bolloré  reste présumé « innocent », d’après son porte parole. L’enquête se poursuit et est menée par des juges du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris.

Pour rappel, le port autonome de Lomé est le seul port en eau profonde de la sous-région, le poumon même de l’économie togolaise. De par sa situation géographique, ses ressources humaines et son potentiel économique occupent aujourd’hui une place stratégique pour le développement de l’Afrique de l’Ouest.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *