Fête de l’indépendance: les Togolais partagés entre fierté et déception

C’est une évidence. A l’opposée des précédentes célébrations, la commémoration du 58è anniversaire de l’indépendance du Togo intervient dans un contexte sociopolitique tendu.

Les festivités qui se sont poursuivies dans la matinée de ce vendredi avec un impressionnant défilé civil et militaire dans la capitale togolaise, se déroulent sur fond de contestation et dans la division totale notamment sur l’échiquier politique.

A tous les niveaux, les indicateurs sont au rouge: la crise a des répercussions graves sur le panier de la ménagère. Conséquence: la flambée des prix des denrées sur le marché. C’est cela qui semble expliquer le peu d’engouement auprès des populations à cette commémoration.

Un tour dans les artères de la capitale ce matin a permis de constater que la majorité des commerces ont ouvert leurs portes, une atmosphère comparable à celle des jours ouvrables mais qui devrait en principe avoir un air de fête comme c’est le cas dans d’autres pays africains qui se sont également battus pour arracher leur indépendance aux prix de milles sacrifices.

Eh oui, sortir des griffes du colon blanc, n’a pas du tout été aisé, comme le souligne si bien Kossi Oboeyaba, un jeune Juriste-consultant Togolais.

« Sommes-nous dans la Vision des Pères Fondateurs? Non, je ne le pense pas. À l’occasion de la commémoration de l’Indépendance, jeune togolais que je suis, je suis partagé entre fierté et déception; fierté pour ces hommes et femmes qui ont lutté pour la dignité togolaise; déception pour le gâchis que nous en avons fait », a écrit ce dernier sur sa page Facebook.

Cependant, il dit avoir confiance en Dieu que le Togo changera.

Sur les réseaux sociaux, les avis sont partagés. D’aucuns estiment que cela demeure une fête nationale et, pas des moindres. Par conséquent les festivités ont tout leur sens. En revanche, pour la grande majorité des Togolais, la fête de l’indépendance a perdu de sa substance, sa valeur.

Les priorités des citoyens sont visiblement ailleurs.

 

 

 

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.