Mondial Russie 2018 : Hervé Renard ambitieux pour le Maroc

4 Vues, 1 Aujourdhui

Le mondial Russe arrive à grands pas et ou il ne reste qu’un mois et demi pour son déroulement, soit du 14 Juin prochain jusqu’au 15 Juillet. Bien des équipes affichent leurs intentions d’aller loin dans ce mondial qui fait rêver les plus aguerris et qui donne des ails à d’autres nations pour s’affirmer et montrer que leurs qualifications n’étaient pas le fruit du hasard, mais celui des sacrifices pour y arriver à y donner la réplique à bien des équipes performantes, histoire de s’épanouir davantage et pourquoi pas gagner l’estime des supporters un peu partout dans le monde.

Un mondial qui se présente comme étant celui de confirmation pour les grandes nations footballistiques, telles que le Brésil, l’Argentine, l’Espagne, l’Allemagne, le Paraguay, le Mexique, pour ne citer que celles-là. Pour les autres équipes nationales des autres pays, ce sera une occasion de s’affirmer et de montrer qu’elles pourraient le cas échéant, une fois sur place faire douter des équipes plus huppées, comme l’ont fait déjà les Nigérians, les Camerounais, les Algériens, les Ivoiriens, les Japonais, les Coréens….

L’une des ces équipes nationales qualifiées au prochain mondial, c’est la sélection marocaine que dirige le coach français, Hervé Renard. Des ambitions avec ce sélectionneur du Maroc, qui, non seulement voudrait faire sensation, mais espère rééditer avec les lions de l’Atlas, ce que son voisin de l’Algérie avait réalisé en 2014, en tenant la dragée haute à bien des équipes plus connues au niveau mondial.

Il veut tout simplement rééditer l’exploit réalisé par cette équipe algérienne sous la houlette du coach bosniaque Vahid Halilhodžić, qui avait donné du fil à retordre à bien des équipes, parmi elles l’Allemagne que les « Fennecs » avaient fait souffrir aux 1/8è de final du mondial Brésilien. Rappelons que la sélection marocaine évoluera dans le groupe B avec l’Espagne, le Portugal et l’Iran. Les deux premiers se qualifieront pour les huitièmes de finale. Ce ne sera pas facile de passer au deuxième tour, mais ça reste jouable.

En tous les cas, c’est ce que le sélectionneur du onze Marocain a déclaré dans un entretien accordé à un site d’informations sportives. Il a en effet déclaré vouloir prendre exemple sur la sélection algérienne lors de la dernière coupe du monde 2014 où elle avait atteint les 1/8è de finale. « Je peux prendre l’exemple de l’Algérie qui a fait suer les Allemands en 8e de finale du dernier mondial joué au brésil. ». Ce sont là les mots du coach français, qui sait bien qu’un mondial peut procurer beaucoup de joie aux supporters des équipes participantes, dont son équipe actuelle.

L’ex-coach de l’USM Alger (Ligue 1 Algérienne) et néanmoins double champion d’Afrique avec les sélections Zambiennes et Ivoiriennes affirme en outre qu’il faudrait sortir le grand jeu et jouer avec les meilleurs atouts nécessaires afin d’aller loin durant le prochain mondial. « On fera tout pour ne pas quitter la compétition dés le premier tour. Sinon, je vous assure que ce sera une grande déception, si jamais on n’y arrive pas. », dira-t-il à la fin.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *