Algérie/RDC: privilégier les relations de coordination

7 Vues, 1 Aujourdhui

En visite en Algérie, le ministre des affaires étrangères et de l’intégration régionale de la république démocratique du Congo, S.O Léonard, qui est aussi vice-premier ministre dans son pays, et lors de son entretien avec son homologue algérien, M.Abdelkader en l’occurrence a déclaré que les deux pays devraient entretenir des relations étroites et soutenues, de par leur rôle sur le plan africain.

Le but de la visite du chef de la diplomatie congolaise en Algérie s’inscrit dans un cadre qui consiste à réchauffer les relations entre les deux pays. L’hôte de l’Algérie a souligné en outre que pour concrétiser cette détermination, les deux pays ont décidé de mettre sur pied une grande commission qui permettrait de matérialiser cette volonté de coopération entre les deux pays. Cela d’une part et d’autre part d’établir un cadre de consultation régulière, pour harmoniser les points de vue sur le plan international.

Le MAE de RDC affirmera aussi qu’il avait saisi l’occasion afin de transmettre, les salutations fraternelles du président de son pays, K.Joseph à son homologue algérien, le Président B.Abdelaziz et ce à travers le MAE algérien. Ce dernier aurait indiqué que l’entretien qui a eu lieu entre les deux parties s’était focalisé sur la volonté partagée des deux pays de renforcer les relations bilatérales.

Le ministre algérien ajoutera pour dire que son pays et la république démocratique du Congo se seraient convenus de signer deux accords, dont l’un portant sur la création d’une commission mixte conjointe et l’autre qui consiste à mettre en place un mécanisme de concertation politique. Là, le responsable algérien affirme que ce sont deux instruments d’une grande importance et qui entrent dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale.

A travers cette coopération que nous voulons d’abord, entre pays africains, mais elle permettra à nos relations de se renforcer. ». Il a enchaîné pour dire que les relations entre les deux pays étaient bonnes sur le plan politique, avec la concertation entre les deux pays sur toutes les questions traitées au niveau africain et au niveau des Nations unies, entre autres. « Nous sommes dans cette logique de la coopération inter-africaine que nous voulons développer, et il n’y a pas mieux que l’exemple d’un partenariat entre la République démocratique du Congo et l’Algérie.», dira-t-il enfin.

Réagissez sur: africatopforum.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *